Articles tagués présidentielles

Mes valeurs pour la France rance #jcfrog2012

Je quitte ce monde de campagnes électorales d’une telle vulgarité. Je ne veux plus débattre avec des guignols qui n’ont plus aucun courage politique et qui s’offrent en girouettes aux vents des calculs médiatiques. Aucun idée, que de l’opportunisme.

Oui je sais, rien de nouveau, c’est juste que j’ai atteint mon quotta. Je ne supporte plus.

Les urgences planétaires s’accumulent, le nouveau monde s’impose mais le mainstream ignorant reste le pilote, et nos 2 candidats « vedettes » à cette farce électorale ont l’impudeur de venir encore nous jouer des refrains du siècle dernier. Pire que tout, ils veulent nous faire croire qu’ils ont un pouvoir quelconque, comme par exemple celui d’appliquer leurs promesses malhonnêtes. On sait que le pouvoir est ailleurs. Et nous nous battrons contre lui, avec ou sans nos gouvernements.

Nous devons arrêter de nous intéresser à nos “régions”, nous devons by-passer nos gouvernements, nous adresser à l’Europe, lui redonner une légitimité politique.

Je parle ce matin et pour la dernière fois de l’arrivée de Mr Sarkozy en campagne. Cet interview dans le Figaro je ne l’ai même pas lue, je préserve ma santé. J’ai déjà amplement entendu parler des principaux axes « stratégiques »: barre à droite toute! Rien que le survol des questions me rend fou.

En désespoir de cause on reprend les fondamentaux droitiers, bien-pensance catho-CAC40, haro sur le bouc émissaire, on va cogner sur ce cancer de la société: le pauvre. Planquez vous donc feignasses de chômeurs et salauds d’immigrés, mais n’allez pas trop loin quand même, on a besoin de vous pour gagner l’Elysée. Au passage je pense que c’est une bonne idée pour la droite. Je veux dire en terme électoral, comptable, hors de toute morale et intégrité.

Mais qu’est ce que c’est que cette bataille de l’emploi? Qui croit encore que le problème des peuples est de savoir si on aura 4,5 ou 4,8 millions de chômeurs dans 2 ans? Ou même 6? On s’enfonce toujours plus dans le chômage de masse systémique, je pense que tout le monde le sait, ça n’a rien de français, mais on a pris ses habitudes, les œillères sont bien rivées, on ne parlera donc que de ça. Et des envahisseurs.

Le chef de l'État célèbre le 600e anniversaire de la naissance de Jeanne d'Arc, vendredi 6 janvier. Crédits photo : Elodie GREGOIRE/REA/Elodie GREGOIRE/REA

Ah et cette photo. Non mais lol quoi. La ferveur religieuse de Mr Sarkozy est sûrement ce qui m’aura fait le plus rire. Je causerais bien théologie avec Nicolas pour faire le point 🙂 Faut-il être misérable pour racler dans les fonds cul-terreux de la sorte. Entendez « la France est un pays catholique nom de Dieu! » Ah ma bonne dame, on va vous nettoyer tout ça, z’aller voir! #karsher

Je n’écouterai plus une seule de ces inepties. Ce n’est pas du boycott, Mme Alliot-Marie m’a même privé de ça, c’est simplement du désintérêt mêlé de dégoût. Ces heures de faux débat dans les télés, les radios, quelle misère intellectuelle.

Personnellement si tu veux m’intéresser ce n’est pas compliqué, j’ai un mode d’emploi: TOUT CE QUI NE S’INSCRIT PAS DANS UNE VISION GLOBALE NE M’INTÉRESSE PAS.

On ne sauvera pas le monde contre qui que ce soit. Nos ennemis sont globaux, nos luttes régionales sont pathétiques. L’union des peuples est la seule voie. Les nations disparaîtront un jour, peut-être plus vite qu’on ne le croyait, à nous de choisir si ce sera par la guerre ou la fusion fraternelle.

Je ne crois qu’au partage universel de la connaissance. Certains m’objectent que mes obsessions d’hyperconnexion sont un truc de geek. Je pense le contraire. La réorganisation du monde en phase terminale de capitalisme sauvage peut aussi nous amener le meilleur, à une condition, que tout le monde participe aux décisions. Quand je dis tout le monde, je parle des peuples, pas des nos assemblées « représentatives » vieillissantes et déconnectées.

Excellente image via Pierre Col

Se déclarer citoyen global ne veut pas dire qu’on ne s’intéresse pas à sa proximité, au contraire. Par exemple la promotion d’une agriculture locale est une vision globale 🙂

Bon, allez, il fait beau, la plage m’appelle, on reste positif, on y croit 🙂 #onlacherien #labise

EDIT 11/02/11 22:07: j’ai du mal m’exprimer, beaucoup de gens semblent avoir compris que j’incite à ne pas voter. C’est tout le contraire. Je ne parle que de la vacuité des discours des « champions ». Quand je parle de boycotter les shows TV je parle des débats stériles UMP/PS. Je voterai, j’ai toujours voté, même si j’ai de plus en plus de compréhension pour ceux qui préfèrent « bouder ».

, ,

24 Commentaires

Unité 2012 #unite2012

A vrai dire je ne sais pas encore ce que j’en pense mais l’initiative est de toute façon intéressante. Je me posais encore récemment l’éternel débat du choix complexe entre l’exigence de radicalité et le « réalisme » politique des batailles électorales.

Je sais que ma candidate ne sera pas au second tour alors il va falloir que je réfléchisse clairement à cette proposition. Et vite.

Cette lettre est relayée par nombre de blogs dits de gauche et son point de départ est http://www.unite2012.fr/, en voici une copie:

Lettre ouverte d’un électeur à tous ceux qui font de la politique à gauche

Pour faire avancer l’unité à gauche, faites comme nous : copiez, collez et personnalisez cette lettre ouverte, puis envoyez la vite aux responsables politiques de gauche que vous connaissez. Et faites tourner !

Le Kremlin-Bicêtre, mai 2011

Chers camarades,

Comme disent les Chinois, il est des coups de massue qui rendent lucides : si la gauche veut remporter l’élection présidentielle de 2012, elle devra aller unie au combat dès le premier tour.

Imaginer que tel ou tel candidat ou candidate évitera la dispersion des voix à gauche entre vos différents partis, provoquera le réflexe d’un vote « utile », est un pari dangereux, une illusion entretenue par des sondages dont on connaît la volatilité… et la fiabilité.

Enterrer Nicolas Sarkozy trop vite est tout aussi illusoire. C’est un redoutable adversaire en campagne électorale, chacun le sait. C’est un des rares domaines où sa compétence n’a pas encore été mise en doute.

Mais surtout, Marine Le Pen sera vraisemblablement au second tour, nul besoin de sondages pour le craindre.

L’élection présidentielle de 2012 se gagnera donc au premier tour. Autrement dit, celui des deux candidats, de gauche ou de droite, qui aura le plus rassemblé son camp avant le scrutin présidentiel aura de fortes chances de l’emporter, soit parce qu’il sera face à Marine Le Pen, scénario hélas le plus probable, soit parce qu’il aura obtenu un score élevé au premier tour et aura donc créé une dynamique suffisante pour gagner le second.

C’est le bête et implacable raisonnement arithmétique qu’impose notre scrutin majoritaire à deux tours. On peut regretter qu’il en soit ainsi, qu’il ne nous soit plus permis de faire un « choix de coeur » au premier tour. Mais c’est comme ça.

Cette réalité électorale doit conduire les politiques que vous êtes à agir en conséquence, c’est à dire à vous battre pour que ce soit bien le candidat de gauche qui rassemble le plus efficacement son camp dès le premier tour, et non celui de droite, Nicolas Sarkozy.

Inutile d’attendre le dernier moment pour bâcler un marchandage de circonstance, purement politicien, ou le programme et les idées passeront à la trappe. Inutile encore de compter sur un accord entre les deux tours, vite fait bien fait, entre les partis de gauche au cas où ce serait l’un des leurs qui accède au second tour. Dans le premier cas, face à Le Pen, pourquoi le candidat s’embarrasserait-il d’une négociation avec ses amis politiques alors qu’il est pratiquement certain d’être élu ? Dans le second cas, face à Sarkozy, redoutable candidat, le spectacle de chefs de partis de gauche se rabibochant opportunément après une campagne qui les aura durement opposés sera d’un effet déplorable et ne peut que favoriser le candidat de la droite.

Avez-vous le droit d’envisager cette défaite ? N’avez-vous pas, au nom de la confiance et des mandats que vous ont confié le peuple, des obligations, dont celle de gagner pour mettre un terme à la politique désastreuse menée par Nicolas Sarkozy ?

Chers camarades, il est temps d’atterrir. D’arrêter d’avancer en ordre dispersé, avec des candidatures tactiques, « providentielles » ou fantaisistes. Bref, il est temps de prendre la mesure de cette nouvelle donne électorale et d’en tirer les conséquences. Dès que possible, vos partis doivent travailler ensemble à une plateforme commune et à la désignation d’un candidat unique pour toute la gauche. Après tout, les primaires ont bien été imaginées pour cela, non ?

Rappelez-vous : n’avaient-elles pas vocation, à l’origine, à sortir des logiques partisanes en s’adressant à tous ceux qui « partagent les valeurs de la gauche », qu’ils soient roses, verts ou rouges ? Imaginez la dimension que prendraient ces primaires si elles mobilisaient tous les partis ! Elles donneraient un autre souffle à la campagne et un autre poids au candidat ainsi désigné. Et avouons-le, elles seraient sûrement prises beaucoup plus au sérieux qu’aujourd’hui.

Pour vous, responsables politiques, ce ne sera pas facile de dépasser les clivages et les rivalités d’appareils, on l’imagine. Certains d’entre vous ne souhaiteront peut-être pas monter dans le train de l’unité. Mais l’enjeu est à la hauteur de l’effort : pour que la gauche remporte ce scrutin présidentiel, l’unité et les concessions qu’elle implique, sont le prix à payer et, soyons plus positifs, le défi à relever.

D’ailleurs pensez-vous sérieusement qu’un programme qui rassemble tous les partis de gauche soit un défi aussi insurmontable ? Nous partageons tous un socle de valeurs communes : écologie, services publics, société solidaire, emploi pour tous, fiscalité redistributive, laïcité, régulation de la finance, éducation, innovation, recherche, et bien sûr, l’ambition d’une France forte, généreuse et influente sur la scène mondiale.

Chers camarades, quelle tâche plus stimulante qu’un programme unitaire pour ceux qui aiment la politique et veulent changer les choses ! Ce n’est pas une utopie, c’est une nécessité. Les électeurs le sentent et multiplient les appels dans la presse et sur le Net. Nous sommes à un an de l’échéance, vous avez encore le temps de vous y mettre. N’attendez pas.

Un programme, un candidat… la victoire en 2012 !

Arnaud Mouillard : HernCaptainhaka : Le grumeau, Custin d’Astrée : 365 mots,Cycee : bahbyccDominique Darcy : dominiquedarcy, Eric Citoyen : Mon Mulhouse, Gaël : De tout et de rien, Jean-Claude : Slovar – Les nouvellesJean Renaud Roy @jr_royjeandelaxr : Le jour et la nuit, Jon : @blogiboulga, Juan :SarkoFranceJules Praxis : @jules_praxis, Le Coucou : Le coucou de Claviers,Melclalex : A Perdre la raisonMrsClooney : La femme de George (s) Nicolas :Partageons mon avis, Nicolas : La rénovitude, Nicolas Cadène : Débat socialiste, Nicolas : Technoscopie.infoRichard Trois : Richardtrois, Rimbus :Rimbus le Blog, Romain Blachier : Lyonnitudes, Romain Pigenel : VariaeRonald :Intox2007Jacques Rosselin : @rosselin, Seb Musset : Les jours et l’ennui de… Stef :Une autre vie,  Sylvie Stefani : Trublyonne, Valérie de Saint-Do : Microcassandre, Vogelsong : Piratages, Yann Savidan Carnet de notes de…, Zeyesnidzeno : La France a peur

, ,

6 Commentaires

Démenti formel: c’est un coup monté! #porsche #jcfrog2012

Evidemment je suis dangereux pour l’appareil en place, les états majors commencent à réaliser l’avance que je prends dans les sondages et donc classique, ça troll.

Je démens évidemment formellement cette pitoyable tentative de déstabilisation: cette Porsche n’est pas la mienne c’est celle de ma femme. La mienne est blanche, c’est pratique, ça évite des les confondre.

article sous licence

, ,

12 Commentaires

#jcfrog2012: le programme

Comme tu le sais, le monde mute, mais tu n’as encore rien vu.

Voici donc le programme qui me promet un échec sans précédent au soir de ma non candidature de 2012.

1- anchluss sur les paradis fiscaux: je propose de lancer l’ensemble des troupes de la coalition démocratique pour envahir et mettre sous protectorat ONUsien tous les pays qui continueront de refuser la transparence bancaire totale et offrent une domiciliation fiscale à nos voyous de la finance, petits et grands, de papy Raymond à la holding la plus astronomique.
1b – je veux ton compte en banque consultable (mode readonly) par n’importe quelle instance assermentée.
1c – tous tes revenus et impôts seront accessibles à tous les citoyens.

2- Etats Généraux de la fiscalité: remise à plat de tout le système afin de rétablir la péréquation entre la richesse globale de l’individu et son impôt.
2b- abolition de toutes les niches fiscales. Oui, toutes.

3- abolition de l’héritage: je mettrai un terme l’idée de droite la plus partagée par les esprits de gauche. Cet archaïque instrument de l’encrage des patrimoines dans les familles induit mécaniquement un larsen économique et une apathie des générations gâtées. Dépensez, donnez à vos proches, ne gardez rien ou je prendrai tout.
3b- les droits d’auteurs sont inclus dans cette abolition.

4- mise en place du Revenu de Vie, seule alternative économique durable réaliste et socialement viable.

5- établissement d’un capital max: nul mérite ne peut justifier de posséder ce qu’on appelle aujourd’hui les “grandes fortunes”. Nous oeuvrerons pour la destruction de l’industrie du luxe, de l’armement et de la sonnerie de téléphone. La prétexte de l’emploi ne saurait être opposé à notre société moderne et dynamique où la non activité ne sera plus un drame.

5b- l’appât du gain ne pouvant être toléré que comme une inquiétude pour l’avenir, mise en place d’un dispositif universel permettant aux entrepreneurs et tout autre créateur de grandes richesses d’acquérir des points de reconnaissance sociale en échange de la confiscation de leurs profits au delà du seuil déterminé. Ces points pourront donner accès à de forts dividendes si l’argent venait à leur manquer, ceci dans des proportions confortables socialement convenues.

6- instauration de camps de rééducation pour argento-dépendants. Toute personne rêvant de yachts ou de jet privé sera invité manu militari à reconsidérer ses pulsions, à partager son addiction et on l’espère, à retrouver le chemin de la décence. Note: cette mesure pourra être suspendue lorsque tout le monde aura à boire, à manger et à se loger.

8- Fin du CDI, précarisation généralisée du travail. Rien ne saurait empêcher un employeur de se séparer d’un salarié. En échange de cette flexibilité sans précédent, les employeurs se voient mis sous haute surveillance du nouvel organisme de contrôle de toutes les autres règles de relaxation de l’individu dans une société libérée de la tyrannie du travail, la bien nommée Haute Autorité Déléguée à l’Obligation de Plaisir pour l’Individu (HADOPI)

9- mise en place de la taxe Hyper Tobin. Les logiciels d’optimisation boursière deviennent illégaux, instauration d’une brigade internationale de lutte contre le grand banditisme spéculatif.

10- réochestration totale du service public, organe essentiel de la cohésion nationale telle que nous l’entendons. La fonction publique doit briller au firmament de l’efficacité en terme d’altruisme. Fin de la garantie d’emploi à vie, optimisation des tâches administratives (programme “oneclick”) et réorientation des personnels de bureau ainsi libérés vers des emplois de service à la personne.

11- Politique étrangère: tout sera mis en oeuvre pour que l’autre ne soit plus étranger. Réorientation massive de la diplomatie française dans la promotion de la démocratie, investissement solide dans l’intérêt de tous, même de nos économies, pour mettre fin à la folie spéculative de la “real politique” qui a ruiné le monde à force d’investissements anachroniques dans des produits véreux à la tête de tant d’Etats voyous.

12- Fusion des Ministères de l’Economie Numérique et des Droits de l’Homme. RAZ de la politique de flicage d’Internet et mise en place d’organismes compétents. Fini la rigolade, retour au sérieux, embauche de personnels compétents pour un Internet adulte au service du peuple.

13- Ecologie: évidemment, investissements massifs dans les “clean tech”, mise en place de normes sérieuses établies en l’absence des lobbies agroalimentaires et énergétiques.

14- Abolition du droit de ronfler la nuit pour le Cavalier King Charles.

Programme non contractuel, susceptible d’évoluer d’ici là.

Fait à Longjumeau, le 20 février 2011

Jérôme Choain, non candidat à l’élection présidentielle de 2012 tant que celle ci restera nationale.

Voilà, je sais, te fatigue pas, tu ne voteras pas pour moi.

Dans la mesure où je ne me présente pas, on est raccord 🙂

, , ,

33 Commentaires

%d blogueurs aiment cette page :