Articles tagués identité

Je ne porterai pas le drapeau breton #bzh #oneworld

… ou alors juste à l’occasion pour rendre service 😉

Ca n’intéressera surement que moi, mais j’ai besoin de le dire 🙂

Alors voilà, depuis quelques temps je saoule peut être un peu mes followers avec ce tag obsessionnel, #bzh, symbole ludique de mon changement de vie. Mais tu comprendras j’espère que cet exode m’occupe l’esprit 🙂

Pour autant je voudrais d’entrée dissiper tout malentendu: je ne suis encore qu’un banlieusard et je n’y connais pas grand chose en bretonnitude. Je ne vais pas me la jouer celtique, je ne vais pas me laisser pousser la barque, j’ai passé trop de temps à me détacher de mes acquis pour retomber dans la vantardise de terroir. L’identitaire, très peu pour moi 🙂

Pour moi nous sommes des mongols fiers, libres, la vie consiste à couper les fils de nos amarres historiques, petit à petit lâcher du lest, sac par sac, pour toujours s’élever, voir de plus haut, plus global, plus complet.

J’aime ma Picardie natale. Je ne suis pas insensible à la fibre émotionnelle des racines. La preuve, je suis encore ému quand je retourne dans ces grises terres nordiques, et il y a peu de chance que ce soit par la splendeur de la briquette rouge 😉  Mais c’est mon InitLand(), je le sais, je le ressens.

J’aime Paris, j’aime ma banlieue, parce que j’y ai vécu l’essentiel de ma vie.

J’aime la Bretagne. Cette terre merveilleuse qui m’accueille. Longtemps que j’y viens, en toutes saisons, et je kiffe de m’y installer. Je la respecterai, comme j’ai respecté les autres et je ferai tout pour y être heureux.

Mais ça s’arrête là.

Alors forcément, je continuerai la promotion locale, #bzh remplacera #longjumeau, on va continuer dans les registres attendus, de vanner sur la météo, de jouer avec les stéréotypes, mais tout ça c’est en pure camaraderie.

Je n’aime pas plus un breton qu’un picard ou qu’un parigot, je n’aime que les gens merveilleux.

Je n’aime pas les drapeaux, je n’aime pas les groupes contraints par la culture ou la géographie, je n’aime pas les traditions même si je comprends ceux qui en sont imprégnés.

J’aime mon bled, celui où je pose mes valises, j’essaye d’y trouver les bonnes gens, j’aime ma région, mon pays, mon Europe, mais surtout ma planète dans sa globalité, je récuse toute forme de tracé administratif pour exprimer ma nature. De toute façon nous les hyper connectés, on ne voit pas bien la différence entre le bled et le monde, do we?

Voilà, désolé, c’est con, mais j’avais besoin.

Merci 🙂

Edit: sur le sujet, merci @nautilebleu pour la découverte 🙂

, ,

19 Commentaires

%d blogueurs aiment cette page :