Articles tagués générosité

Du partage et de la générosité #anonymous #catho

Je sors un peu estomaqué d’un article obscurantiste sur les anonymous.

Oui je sais La Vie est un journal catho mais en général c’est intéressant quand même 🙂

Mais là c’est la claque. Le portrait dressé des Anonymous est un pur procès en sorcellerie qui serait risible si il ne participait pas à la désinformation du grand publique.

Mais bon. Passons.

Je vais m’attarder sur un point: la générosité.

Entre autres inepties il est donc soulevé la question de la gratuité qui au dire de notre inquisiteur de service se différencie de celle des chrétiens:

Lorsque la gratuité des chrétiens relève du devoir et du sacrifice, celle des Anonymous relève du droit et de la jouissance. C’est que la gratuité chrétienne est du côté du pur don ; il s’agit de donner sans rien recevoir, hors de toute logique d’intérêt égoïste et comptable ; tandis que la gratuité des Anonymous est du côté du prendre, du recevoir sans rien donner.

#lol.

Moi qui connais mieux les chrétiens que les anonymous, je vais me lâcher un peu. Désolé ma femme, pardonne moi ce moment de défoulement 🙂

Les catholiques pour l’essentiel de ceux que je connais sont dans la tradition plus que dans la ferveur religieuse, quand ce ne sont pas des hypocrites de première. En terme de générosité et d’ouverture à l’autre, je me gausse.

Cette vision qu’un peuple pour qui “Rien n’est sacré” ne puisse pas être dans la générosité m’hérisse le poil. Je trouve même qu’il est bien mal venu de la part de mystiques.

“Donner sans recevoir”, quelle farce. Une des choses qui m’ont fait perdre la foi est sûrement cette sidération de voir à quel point tous ces “croyants” nantis que je fréquentais étaient à des années lumières de ce que je voyais moi dans le message du Christ. Je suis un intégriste, je ne comprends pas qu’on puisse croire en Dieu et au CAC40. Faut être Républicain pour croire que Dieu bénit la propriété privée. Jésus c’était plutôt le genre de mec à partager le pain, voire même en faire des copies pour usage non privé que du style à déposer des brevets sur les farines de Nazareth ou la marche sur l’eau.

J’ajoute que la générosité des désespérés (ceux qui n’ont pas l’espoir d’un Dieu) me semble bien plus noble que celle de ceux qui prétendent au sacrifice désintéressé quand ils aspirent en fait finalement au royaume des cieux, rien que ça. Tu parles d’une gratuité.

S’il est une idée d’échange, de participation de chacun (oui on donne, on ne fait pas que prendre), c’est bien plus du côté des peuples connectés et masqués que de celui des imprécateurs benoîtement acquis à la sauvegarde des bénéfices de l’industrie de l’entertainment du siècle dernier. Voir en l’idée Anonymous un caprice pré-pubère pour le droit au téléchargement gratuit du dernier Lady Gaga est d’un amateurisme afligeant. Copie à revoir.

Pour autant je ne nie pas qu’il y en a beaucoup sur la toile à ne s’intéresser qu’à leur petit plaisir égoïste, qui ne voient pas plus loin que le boot de leur disque dur, il y a de tout, le meilleur comme le pire, exactement comme sur les bancs de toutes les églises.

Internet c’est comme un 33 tours de Judas Priest: quand on le lit à l’envers on entend la voix du diable.

, ,

18 Commentaires

%d blogueurs aiment cette page :