Articles tagués bzh

Je ne porterai pas le drapeau breton #bzh #oneworld

… ou alors juste à l’occasion pour rendre service 😉

Ca n’intéressera surement que moi, mais j’ai besoin de le dire 🙂

Alors voilà, depuis quelques temps je saoule peut être un peu mes followers avec ce tag obsessionnel, #bzh, symbole ludique de mon changement de vie. Mais tu comprendras j’espère que cet exode m’occupe l’esprit 🙂

Pour autant je voudrais d’entrée dissiper tout malentendu: je ne suis encore qu’un banlieusard et je n’y connais pas grand chose en bretonnitude. Je ne vais pas me la jouer celtique, je ne vais pas me laisser pousser la barque, j’ai passé trop de temps à me détacher de mes acquis pour retomber dans la vantardise de terroir. L’identitaire, très peu pour moi 🙂

Pour moi nous sommes des mongols fiers, libres, la vie consiste à couper les fils de nos amarres historiques, petit à petit lâcher du lest, sac par sac, pour toujours s’élever, voir de plus haut, plus global, plus complet.

J’aime ma Picardie natale. Je ne suis pas insensible à la fibre émotionnelle des racines. La preuve, je suis encore ému quand je retourne dans ces grises terres nordiques, et il y a peu de chance que ce soit par la splendeur de la briquette rouge 😉  Mais c’est mon InitLand(), je le sais, je le ressens.

J’aime Paris, j’aime ma banlieue, parce que j’y ai vécu l’essentiel de ma vie.

J’aime la Bretagne. Cette terre merveilleuse qui m’accueille. Longtemps que j’y viens, en toutes saisons, et je kiffe de m’y installer. Je la respecterai, comme j’ai respecté les autres et je ferai tout pour y être heureux.

Mais ça s’arrête là.

Alors forcément, je continuerai la promotion locale, #bzh remplacera #longjumeau, on va continuer dans les registres attendus, de vanner sur la météo, de jouer avec les stéréotypes, mais tout ça c’est en pure camaraderie.

Je n’aime pas plus un breton qu’un picard ou qu’un parigot, je n’aime que les gens merveilleux.

Je n’aime pas les drapeaux, je n’aime pas les groupes contraints par la culture ou la géographie, je n’aime pas les traditions même si je comprends ceux qui en sont imprégnés.

J’aime mon bled, celui où je pose mes valises, j’essaye d’y trouver les bonnes gens, j’aime ma région, mon pays, mon Europe, mais surtout ma planète dans sa globalité, je récuse toute forme de tracé administratif pour exprimer ma nature. De toute façon nous les hyper connectés, on ne voit pas bien la différence entre le bled et le monde, do we?

Voilà, désolé, c’est con, mais j’avais besoin.

Merci 🙂

Edit: sur le sujet, merci @nautilebleu pour la découverte 🙂

, ,

19 Commentaires

Je pars, merci mes amis, merci La Chanson du Dimanche :)

Si tu ne le sais pas encore, je pars! 🙂

Je quitte mon boulot et la région parisienne, et nous partons vivre l’aventure #bzh, changement radical de style de vie. Je n’ai pas encore trouvé un nouveau boulot mais ma femme ne devrait pas avoir du mal à en trouver dans les mois qui viennent.

Comme je suis un joyeux angoissé, j’ai besoin de support 🙂 J’ai même écrit à mes amis du web qui sont tous des aventuriers car je savais que contrairement à la majorité prudente, je pouvais compter sur eux pour me pousser dans mon entreprise, ce qui ne manqua pas d’arriver, encore merci à eux 🙂

Je remercie aussi tous ceux qui ont massivement retweeté mon CV, ainsi que pour tous le mots doux reçus en support: je ne sais pas si les réseaux sociaux me trouveront un job, mais je sais qu’ils m’auront au moins aidé à faire le pas. #motivation

Et puis le hasard des programmations m’a invité à écouter des interviews de La Chanson du Dimanche.

Dans les moments de flip, j’aime écouter du discours vrai, des gens qui balancent, qui disent ce qu’ils ont sur le coeur. J’ai toujours été comme ça, mais avec l’âge ça s’aggrave, je supporte de moins en moins les phrases inutiles, les postures, les gens qui manquent de tripe.

Cela me touche d’autant plus que je me sens beaucoup de choses en commun avec ces 2 joyeux gugus: ingénieurs, désabusés par le « monde de l’entreprise », par le « conseil » surtout, et, il me semble, mus par une éxigeance personnelle, celle de vivre en accord avec ses principes, d’être « droit dans ses bottes » comme j’aime à le répéter, et aussi de ne pas se construire des regrets.

Enfin certains auront peut-être noté que nous partageons sinon leur talent, en tout cas l’envie de déconner en musique 😉

Cela avait commencé avec le Petitstream. A la fin, Alec, l’angoissé des 2, celui dont je me sens le plus proche, parle du besoin de sécurité, du courage de poser sa démission. En plein questionnement, ça m’a fait vraiment beaucoup de bien 🙂

Puis cet interview toujours avec @DavidAbiker mais réellement centré sur l’emploi (WebTV On revient vers vous chez Cadremploi). Et ça balance grave. En regardant je t’invite à te souvenir que quelque part ce sont ces même cabinets de conseils ultra experts qui te certifient que tout est sous contrôle dans le nucléaire français 🙂 #gruge #excel

Merci La Chanson du Dimanche, merci les gens qui bougent, qui soutiennent, qui vivent! #yallah #onlacherien 🙂

Voilà, je ne fais pas le malin, je ne sais pas de quoi est fait l’avenir mais promis, je te tiens au courant 😉

Merci @Raydacteur pour la photo de plage fleurie

, ,

52 Commentaires

%d blogueurs aiment cette page :