Archives de la catégorie internet

Du partage et de la générosité #anonymous #catho

Je sors un peu estomaqué d’un article obscurantiste sur les anonymous.

Oui je sais La Vie est un journal catho mais en général c’est intéressant quand même 🙂

Mais là c’est la claque. Le portrait dressé des Anonymous est un pur procès en sorcellerie qui serait risible si il ne participait pas à la désinformation du grand publique.

Mais bon. Passons.

Je vais m’attarder sur un point: la générosité.

Entre autres inepties il est donc soulevé la question de la gratuité qui au dire de notre inquisiteur de service se différencie de celle des chrétiens:

Lorsque la gratuité des chrétiens relève du devoir et du sacrifice, celle des Anonymous relève du droit et de la jouissance. C’est que la gratuité chrétienne est du côté du pur don ; il s’agit de donner sans rien recevoir, hors de toute logique d’intérêt égoïste et comptable ; tandis que la gratuité des Anonymous est du côté du prendre, du recevoir sans rien donner.

#lol.

Moi qui connais mieux les chrétiens que les anonymous, je vais me lâcher un peu. Désolé ma femme, pardonne moi ce moment de défoulement 🙂

Les catholiques pour l’essentiel de ceux que je connais sont dans la tradition plus que dans la ferveur religieuse, quand ce ne sont pas des hypocrites de première. En terme de générosité et d’ouverture à l’autre, je me gausse.

Cette vision qu’un peuple pour qui “Rien n’est sacré” ne puisse pas être dans la générosité m’hérisse le poil. Je trouve même qu’il est bien mal venu de la part de mystiques.

“Donner sans recevoir”, quelle farce. Une des choses qui m’ont fait perdre la foi est sûrement cette sidération de voir à quel point tous ces “croyants” nantis que je fréquentais étaient à des années lumières de ce que je voyais moi dans le message du Christ. Je suis un intégriste, je ne comprends pas qu’on puisse croire en Dieu et au CAC40. Faut être Républicain pour croire que Dieu bénit la propriété privée. Jésus c’était plutôt le genre de mec à partager le pain, voire même en faire des copies pour usage non privé que du style à déposer des brevets sur les farines de Nazareth ou la marche sur l’eau.

J’ajoute que la générosité des désespérés (ceux qui n’ont pas l’espoir d’un Dieu) me semble bien plus noble que celle de ceux qui prétendent au sacrifice désintéressé quand ils aspirent en fait finalement au royaume des cieux, rien que ça. Tu parles d’une gratuité.

S’il est une idée d’échange, de participation de chacun (oui on donne, on ne fait pas que prendre), c’est bien plus du côté des peuples connectés et masqués que de celui des imprécateurs benoîtement acquis à la sauvegarde des bénéfices de l’industrie de l’entertainment du siècle dernier. Voir en l’idée Anonymous un caprice pré-pubère pour le droit au téléchargement gratuit du dernier Lady Gaga est d’un amateurisme afligeant. Copie à revoir.

Pour autant je ne nie pas qu’il y en a beaucoup sur la toile à ne s’intéresser qu’à leur petit plaisir égoïste, qui ne voient pas plus loin que le boot de leur disque dur, il y a de tout, le meilleur comme le pire, exactement comme sur les bancs de toutes les églises.

Internet c’est comme un 33 tours de Judas Priest: quand on le lit à l’envers on entend la voix du diable.

, ,

18 Commentaires

Pour la défense des « élites » paumées #internet #bashing

En contre point à l’article de Slate avec le quel je suis évidemment entièrement d’accord, je vais me faire l’avocat du diable: les “élites” ont toutes les excuses, même si au final ce n’en est pas une.

J’y pense à chaque fois qu’un Joffrin se fait huer.

Qui parmi les surfers accomplis ne connaît pas dans son entourage une majorité de parents et amis qui n’entravent rien à la beauté du Net?

Comme dans toutes les matières, quand on ne connaît pas on a un avis de noob. On est imprégné de plus grosses caricatures. Les média et le pouvoir sont dirigés par la génération du fax, ils ne connaissent pas Internet, l’immense majorité d’entre nous est informée par JPPernault, il est donc bien normal que les dégats soient considérables.

Il y a encore bien peu de temps, l’immense majorité des gens n’avaient pas vu un noir et il était bien logique vu le faible pourcentage d’esprit critique que possède l’humanité que “tout le monde” accepte benoîtement une “évidence” que les négriers avaient avantage à colporter: ce ne sont pas des hommes comme nous.

Il aura fallu bien du temps, du sang et du brassage pour que certains commencent à admettre que nous sommes peut être tous vaguement frères, voir même que nous sommes tous noirs 🙂

Internet a permis aux anonymes de s’interconnecter, de s’informer, d’échanger et de produire.

C’est inédit dans l’Histoire. On appelle ça l’horizontalité.

Quand tu te branches et que tu découvres cette toile, tu pousses, tu te développes, tu construis ton réseau. Tout jugement péremptoire sur un réseau est d’ailleurs à mon sens peu valorisant pour celui qui l’énonce: on a toujours le réseau qui nous ressemble, l’homme fait le réseau à son image.

Pour les personnages publiques c’est tout autre chose, et c’est là que je vais les défendre.

Le réseau les bouffe. C’est violent.

J’imagine que c’est difficile d’être un personnage connu. Ce n’est pas une construction, c’est souvent un choc. Alors si cette personne “publique” n’est pas experte d’Internet, la découverte doit être bien douloureuse.

Son mode de diffusion était probablement massif et à sens unique. Le mainstream à papa bombarde, il est habitué à être seul maître du jeu. Et d’un coup les voilà confrontés à un tsunami de feedback. Prendre en pleine tronche du jour au lendemain les millions de trolls qui les insultaient déjà du fond de leur canapé mais qu’ils n’entendaient pas, ce doit réellement être difficile à vivre et je pense que cela fait écran. Comment apprécier la profondeur de la chose, prendre le temps de découvrir quand on est submergé de la vulgarité qui il est vrai s’affiche tout autant sur Internet que partout ailleurs. Passer de la verticalité à l’horizontalité est assurément violent pour ceux qui vont mécaniquement avoir un réseau qui explose, d’autant qu’il est souvent lié à un aspect commercial.

C’est cool de démarrer twitter discretos avec 2 followers. Comprendre la beauté du truc avec 100000 followers qui tombent du web en 24h, ce doit être bien différent.

Après il y a l’intelligence, la nature de chacun. Autant sous cet éclairage je peux comprendre la réaction de Mélanie Laurent (qui d’ailleurs s’en prend plus à la critique négative qu’à internet), autant j’ai comme beaucoup toujours envie d’incendier ce pauvre Finkielkraut dont l’ignorance crasse fait mal au cortex. Ce qui m’amuse avec lui c’est que je ne vois dans mes réseaux que compassion, intelligence, construction d’avenir, bienveillance (là je me vante du coup 😉 ), alors le voir hurler, vilipender, éructer le yeux injectés de haine que le web est le lieu de la violence est un gag pur.

Bref, je trouve qu’ils ont tord mais je voulais juste dire qu’ils ont à mon sens quelques circonstances atténuantes.

Reste le problème le plus grave: ce sont ces ignorants qui ont droit à la parole 🙂

,

10 Commentaires

Incontournable vidéo de ce clown de @bayartb

Comme dirait Etienne Chouard dont je me tape aussi en ce moment de très longues vidéos, il ne faut pas rater je crois, une occasion de s’éduquer pour préparer un éventuel vrai changement. Alors pour ceux qui s’intéressent à tous ces problèmes de neutralité du réseau, de brevets, de droit d’auteurs, d’Hadopi and co, je ne saurais trop conseiller le visionage de cette vidéo. Passionnant. Et important. Pas besoin d’être geek pour être intéressé, on parle de liberté.

Oui c’est long, mais ça peut se déguster par tranches. Moi je viens de finir.

Dommage qu’on ait préféré filmer les slides plutôt que le clown.

Je dis ‘clown’ par simple clin d’oeil, j’ai voté pour ces « clowns de pirates », pourtant je ne télécharge pas et je suis entièrement d’accord avec Bayart: Megaupload est un système mafieux. Les positions de Bayart sur les artistes et les droits me correspondent complètement. Moi aussi j’ai mes contradictions 🙂

Les mouvement pirate est naissant, ses sympathisants sont de provenances très diverses, faire des généralités sur leur indigence politique m’apparait bien décevant.

Il me semble que nous avons tous bien plus de points en commun que de raison de nous bouffer le nez.

,

5 Commentaires

Mais qu’est ce que c’est-il donc que ce @PartiPirate? (Document Arte) #legislatives2012

(repris de chez Korben)

Vous en avez certainement entendu parler sans vraiment savoir de quoi il s’agissait : le Parti Pirate, nouveau venu dans le paysage politique européen. Contrairement aux petits partis qui disparaissent aussitôt les périodes électorales achevées, les Pirates sont déjà bien installés. En France où ils sont une centaine à l’abordage des législatives, mais aussi en Allemagne, où ils représenteraient le troisième parti politique du pays. Quelle est leur force ? La réponse est certainement à chercher du côté de leurs revendications, centrées autour d’internet, que les « vieux partis » ignorent, contrairement aux électeurs nouvelle génération.

Les invités : Julien Thorel, enseignant, spécialiste de l’Allemagne, et Monique Dagnaud, sociologue, directrice de recherche au CNRS.

http://www.dailymotion.com/video/xrbdg2_28-minutes_tv

1 commentaire

Firefox for the daddies (and the mummies of course :) ) #tuto #install #switch #browser

Sorry, c’est en english.

Je voulais faire une VF mais pas eu le temps. Essaierai de faire des sous titres ASAP.

Allons mes frères, prêchons la bonne parole, partageaons la bonne nouvelle 🙂

, , ,

1 commentaire

[exclu] Christophe Barbier est un ancien #anonymous

licencié pour faute grave.

, ,

2 Commentaires

Merci Christophe Barbier! :) #lol

Merci Christophe, on a bien ri 🙂

Enfin on ne devrait peut-être pas.

Vous racontâtes bien des bêtises en somme.

Mais à quoi bon en parler, puisque vous pilotez du mainstream, nos railleries ne sortirons pas de notre sphère alors que vous aurez beau jeu d’hurler à la tyrannie d’obscures groupuscules en mélangeant tout une fois de plus dans les média à sens unique.

Je ne suis pas un fan aveugle des anonymous mais tout est tellement plus compliqué.

Bref, vous me déçûtes.

Et j’ajoute celle là qui m’a fait beaucoup rire, bravo Matthieu, je pense d’ailleurs qu’on va en avoir beaucoup d’autres 🙂

, ,

10 Commentaires

%d blogueurs aiment cette page :