Archives de la catégorie geekeries

Comment envoyer ses photos depuis un Mac vers l’Apple TV

Il faut activer le partage à domicile de l’Apple TV puis sur l’ordinateur passer par iTunes.

Dans iTune aller dans le menu Avancé > Choisir les photos à partager.

On a alors le choix de taper dans la librairie photo iPhoto, ou bien de sélectionner un répertoire personnel.

That’s all folks.

,

Poster un commentaire

Exclu mondiale! Ouverture de l’API Jocly :)

Certains s’impatientaient, nous y voilà: les codeurs vont pouvoir développer leur propre jeu sur la plateforme Jocly!

Ci dessous une vidéo courte et une plus longue pour présenter l’engin. C’est ici aussi de l’alpha mais fonctionnellement l’essentiel y est.

Suivra certainement un tutoriel complet pour la réalisation de bout en bout d’un nouveau jeu.

Pour info nous travaillons aussi sur un relookage complet du site, ce qui va demander encore un petit peu de temps mais personnellement j’ai hâte de mettre ça en ligne.

Amis codeurs, this is your turn! :)

, ,

4 Commentaires

Crise au parlement galactique: l’ordre Jedi menace de rompre avec Europe Ecologie Les Verts

Le Jedi est gentil et intelligent, désintéressé et courageux, il est donc écologique. Pourtant la colère gronde dans les rangs de la Force: trop c’est trop! semblent clamer les valeureux chevaliers.

Les étudiants mènent la fronde. A leur tête Kanapéan Skywalker, le petit fils de Maître Luke, padawan major en 3eme de chirurgie extrusive, le fougueux soldat du bien ne mâche pas ses mots.

Interview!

Kanapéan Skywalker: “Nous on veut bien faire des efforts mais faudrait voir à pas nous faire fermer la boutique. Non parce que autant on a été cool pour la campagne de sauvegarde des espèces en voie d’extinction, on a même freiné sur la chasse aux Doriphodons stellaires et Mégadolizars à bec bleu, mais bon là sur le coup des économies d’énergie, va falloir nous lâcher un peu le droïde.

Depuis qu’on vole sur des X-Wings solaires, on se prend des branlées par les Tie-Fighters les plus nuls qui nous mettent 2 parsecs dans la vue par poussée hyperespace. Faut dire qu’ils carburent au turbonium enrichi eux, z’ont pas de complexe, il en a rien à carrer de son bilan carbone le côté obscure!

Et maintenant on voudrait nous interdire les piles atomiques pour nos sabres lasers?! C’est vraiment la goutte d’eau qui fait déborder la cerise du gâteau! On a essayé les batteries aux Midichloriens appauvris, on s’est retrouvé au bout de 2h d’utilisation avec des sabres de 8cm, la honte intersidérale, je te dis pas. Quant aux sabres solaires, laissez moi rire, pour obtenir 1m de laser il faut être à 5km du soleil, et bizarrement personne ne veut venir se battre par 4500° à l’ombre.

De toute façon tout ça finira mal. On a ouvert un Sith Web pour mobiliser les troupes, au final on se prend des volées de trolls impériaux qui ont beau jeu de se foutre de notre gueule. Le doute ronge la jeunesse. On a déjà eu 3 collègues qui sont passés du côté obscure depuis le début de l’année. Et on est le 2 janvier. Moi même il m’arrive d’avoir des pensées bien sombres. Nous sommes des guerriers, on a besoin de pouvoir envoyer la sauce de temps en temps, on ne peut pas vivre dans la frustration énergétique permanente.

Et c’est quoi cette obsession mystique de vouloir sauver des exo-planètes? Ca devient ridicule, comme si on manquait de mondes à habiter. Ces gens raisonnent comme si notre environnement était épuisable.

Non tout cela n’a aucun sens!"

Propos recueillis par Laurence Ferrero pour Direct8

Article sous licence CB

Un commentaire

Le télétravail, causons-en #feedback #amha

Lors de l’émission pour laquelle j’ai fait cette chanson on n’a pas pu comme il était prévu discuter un peu sur le fond, problème de chrono. Par ailleurs beaucoup de gens me posent des questions, je me permets donc de revenir sur ce sujet qui me passionne à bien des égards: le télétravail.

Ma situation

Contrairement à ce qu’ont cru certains suite à la chanson, JE TELETRAVAILLE. A 150%. Je me bats pour toi camarade, moi ça va :)

J’ai quitté la banlieue parisienne et ses bouchons pour un petit village dans le Morbihan, les pieds dans l’eau.

Je suis salarié, je travaille pour un ami qui est à l’autre bout de la France, beaucoup de skype, beaucoup de travail, beaucoup de plaisir. Je suis super bien équipé et ma connexion ADSL est tout à fait satisfaisante. Je travaille plus qu’avant, pas à cause de mon boss, simplement parce que je suis plus impliqué et plus intéressé. En gros horaires de bureau ++

Chose importante: j’aime mon boulot. Mes horaires sont conséquents mais souples. Je peux organiser à ma sauce, ça c’est grandiose. Ca ne me gêne pas de bidouiller un bout de code ou un bitmap tard le soir ou le WE si j’en ai envie.

Ceci est ma situation, rêvée. Je n’en tire aucune généralisation. Mais je la partage massivement en tant qu’exemple, un parmi d’autres, pour dire que c’est possible.

Non, le "contact physique" ne me manque pas, j’ai la chance d’en avoir beaucoup par ailleurs.

D’ailleurs pour ce qui est de l’isolement, du lien social, du contact, de l’aspect “humain”, permets moi de me gondoler. Comme si le monde de l’entreprise brillait ces dernières décennies par son écoute et son attention à l’individu. Tout ceci n’est que prétexte. Encore une fois nous sommes tous différents. Personnellement j’ai énormément besoin de contact humain. J’ai 44 ans, j’ai une femme et 3 enfants, une vie familiale heureuse, une vie sociale en ligne assez importante, tout ça fait que je suis dans des conditions idéales pour faire mon choix. L’environnement aussi, j’ai de la place, je suis installé dans ma vie, ça n’a rien à voir avec un jeune célibataire en galère par exemple, j’en ai bien conscience.

Reste un truc essentiel: le coeur. Si tu as besoin de contact, tu peux en trouver. Si tu es généreux tu auras de l’écho. Sur la toile comme dans ta mégapole ou ton village. Même si je me suis fait de super potes au boulot, attendre du lien social de l’entreprise m’a toujours semblé en chemin étrange.

Tous différents

Selon moi, une chose importante et compliquée pour les décideurs est qu’il n’y a pas de cas général.

Discuter télétravail globalement est difficile. Mon propos n’est pas de dire il faut que tout le monde rentre chez soi pour bosser devant un ordinateur, simplement de dire que ceux qui le veulent et en ont la possibilité puissent au moins y prétendre. Certains voudraient à temps partiel, d’autres n’en veulent pas du tout, chacun son truc. Aucune solution ne prétend être la panacée, mais comment ignorer les formidables opportunités offertes?

Une des clés selon moi serait d’offrir des possibilités variées. Comme dans bien d’autres domaines, les solutions sont pour moi à chercher dans la fluidité. Il faut relâcher les pressions procédurières. Or une grande majorité des acteurs sont dépassés par l’accélération du monde, par l’hyper connexion, et donc le réflexe est au recroquevillement. C’est comme pour cette histoire d’ACTA, je ne dis pas que j’ai les solutions mais je sais pourquoi ça ne me va pas: on a besoin d’assouplir les modèles, de huiler les rouages de la société, et au lieu de ça les décideurs inquiets veulent tout verrouiller.

Changer

Ce que j’ai aujourd’hui est au delà de mes espérances. J’ai du me bouger pour cela. J’ai largué une situation confortable et sans risque. Et à ceux qui me disent tous les jours que j’ai beaucoup de chance de travailler chez moi, au bord de la plage, je réponds que oui, je suis le premier à le dire, mais pas seulement. Ne crois pas que cela a été facile.

Mais le pari est gagné, pour l’instant en tout cas. Rien n’est jamais acquis, mais on va se battre pour que ça continue. Je ne fais pas le fier, je me réjouis, c’est tout. J’ai appris sur le tard à profiter de l’instant.

J’ai récemment quitté une société que j’aimais et qui je crois ne me détestait pas trop non plus. Les raisons en sont multiples, on ne quitte pas un confort acquis par 17 ans de présence sans de sérieuses motivations.

Une de ces raisons est la tristesse de voir des gens se faner, moi le premier. Je pense que c’est le cas dans beaucoup d’autres boites: les financiers et la sécurité informatique ont pris le contrôle, le management devient totalement analytique et incohérent, on nous dit d’être inventif et de trouver des nouvelles solutions, d’être imaginatif, en rupture, car on perd de plus en plus de marchés (trop lourds => trop chers) mais on nous blacklist internet des fois qu’on regarderait nos mails et l’utilisation de skype et autres outils, même internes, sont prohibés, "trop dangereux". On demande de l’innovation mais on bride la créativité.

De moins en moins impliqués, des employés de tous âges sont traités comme à la maternelle. La confiance ne fait pas partie du programme, elle est vue comme un truc de bisounours, pas sérieux. "Oser la confiance" n’est pas une option d’illuminés, ça ne veut pas dire baisser la garde, être naïf. C’est comme pour l’éducation quand tu parles d’écoute de l’enfant et que les gens entendent laxisme. Ca n’a rien à voir, mais faut pratiquer pour comprendre.

Les gens qui prennent les décisions n’utilisent pas Internet. Je ne vais pas faire du jeunisme mais comment nier qu’il y a (entre autres) un problème de génération. Ils croient encore pouvoir tout contrôler, semblent ignorer qu’à ériger des murs, ils impliquent des comportements encore plus dangereux pour la société: l’être humain est intelligent, il contourne les murs. D’autant qu’il a toujours plus de moyens pour le faire. Avant la technologie on la trouvait au bureau, aujourd’hui les gens ont souvent plus de technologie chez eux, voir dans leur poche, que ce qui est offert par l’entreprise.

Nous avons beaucoup bénéficié des grandes concentrations, du développement de grands groupes, mais il me semble que l’avenir de notre société neuronale sera dans l’éclatement, la dispersion.

Aujourd’hui tout est fait pour que ça ne se fasse pas. Et tout le monde est responsable. Les patrons, les employés, les syndicats, toutes les strates sont composées comme dans tout groupe humain d’une majorité de gens réfractaires au véritable mouvement, celui qui change réellement tes comportements, tes habitudes.

Fort heureusement pour les partisans de l’immobilisme, il ne manque pas de difficultés systémiques derrière lesquelles se retrancher: les problèmes d’assurance, d’horaires, de contraintes, l’exigence d’une législation “pour tout le monde”…

Symbole

Je trouve que le télétravail est hautement symbolique car il touche à des notions de fond: la confiance et la responsabilisation. Or c’est exactement ce qui disparaît dans beaucoup de boites, notamment les moyennes et les grosses.

Le télétravail est une révolution. Ca nécessite de se bouger, de casser des habitudes. On n’en a jamais eu autant besoin, mais on s’enfonce dans la boue procédurière. On a besoin de souplesse pas de nouvelles normes ou de nouvelles certifications, surtout quand on sait ce qu’elles valent et comment on les obtient.

Les arguments pour, j’en ai des tonnes, les contre-arguments sont nombreux aussi, je n’ai pas l’intention de refaire tout le match, simplement je m’irrite une fois de plus contre l’immobilisme général. Qu’est ce qu’on risque à essayer? Qu’est ce qui empêche de procéder à des tests, quitte à prévoir quelques mois plus tard un bilan et une décision, quelle qu’elle soit.

A me relire je sens comme une petite vindicte :)

Je précise donc pour finir:

- je ne crache pas dans la soupe, j’ai vécu 17 belles années dans mon ex boite, j’y ai côtoyé des gens formidables, simplement j’ai souffert de plus en plus de la fermeture, de l’immobilisme. Besoin d’ouverture. Toujours.
- je sais bien que ce n’est pas simple pour les grosses boites. Les indépendants et les petites structures sont naturellement plus adaptées, mais soyons exigeants pour le bonheur de tous.
- j’ai peut-être tendance à généraliser ce que j’ai vécu, ce que j’ai entendu de mes amis, ma “sphère” n’est peut être pas représentative. J’ai eu pas mal de retours depuis dans l’esprit: “c’est vrai tu as raison mais il y a comme un frémissement, chez nous ça bouge enfin…”. Puissé-je avoir tord donc.

illustration volée ici

38 Commentaires

Au delà des sondages

Si ça intéresse certains quand j’aurai le temps je détaillerai un peu le recording avec GarageBand sur iPhone, c’est quand même dingue :)

Pour ce qui est des instruments (pistes midi), aucune saisie de note, que des instruments "intelligents". Que ce soit pour les guitares, la basse, les claviers, une fois les accords du morceaux établis, il suffit de choisir le mode de jeu (arpèges, accords…), lancer l’enregistrement et cliquer sur les accords. Ergonomie diabolique pour un si petit écran.

, ,

4 Commentaires

Ca trime dur

Pas trop le temps de bloguer ou de chanter mais plein de projets, ça va reviendre!

En ce moment on bosse dur sur Jocly, mais fort heureusement dans des conditions idéales. J’en profite pour remercier mon cher Mig qui a mis le paquet pour que je sois équipé comme un king, ceci dans un environnement de rêve qui jouit ces jours ci d’un temps absolument incroyable. Short et tongues fin mars, c’est quand même le pied :)

Ci dessus mon poste de travail préféré, mais nous bénéficions également dans notre technopole de Damgan d’Open Spaces tout à fait accueillants :)

Plus sérieusement, nous avons développé un modèle générique pour les plateaux à structures hexagonales, pas les plus simples. Mais ça y est, c’est robuste, et nous en profitons pour fignoler 2 nouveaux jeux à sortir très prochainement:

- la première version HTML5 de Hexplode déclinée en plusieurs "ambiances"

- une adaptation de Yohoho, un jeu de bataille navale, en collaboration avec l’auteur.

Fort heureusement nous bénéficions de béta testeurs très dévoués :)

Sinon grande nouvelle de la nuit, la première appli iPhone Jocly a été validée, du premier coup, bravo Mig ;)

Il s’agit de SCRUM, première d’une très longue série.

Pour les plus geeks, l’appli iOS (comme pour Android) est réalisée par un enrobement PhoneGap. L’idée est de produire un maximum de jeux, full HTML/Javascript, et de pouvoir arroser les différentes plateformes avec un même code de départ et un processus de publication le plus automatisé possible.

Voilà les news, un petit café et on s’y remet :)

#labise

 

 

 

, , , ,

11 Commentaires

L’effet Korben #kdo #30

Ce soir le massif central est en éruption pour fêter l’anniversaire du Manu: 30 ans.

Je n’ai pas pu m’y rendre mais je me suis fendu de cette petite chanson pour l’occasion qui si j’en crois quelques tweets vient d’être diffusée.

Manu, aka the famous @korben, j’ai la chance maintenant de le connaître un peu et je profite de l’occasion pour le dire: avant d’être le big boss de la geekosphère française, c’est d’abord un type adorable et sans fioritures. Moi je like.

J’espère que ce petit clip te fera plaisir Manu, en tout cas moi ça m’a fait plaisir d’avoir un prétexte pour oser ce coup de Téléphone

#labise

, ,

9 Commentaires

Faire part de naissance: Jocly is born :) #beta

On y est!

Des mois que nous travaillons sur Jocly, on a décidé de lancer la beta.

So what is it?

Jocly est une plateforme universelle de jeu de stratégie comme les échecs ou les dames, et bien d’autres que tu connais peut-être moins. C’est l’occasion de découvrir ou redécouvrir, voir de développer des jeux anciens, traditionnels, ou de ta propre création.

Universelle

Jocly a pour vocation de tourner sur toutes les plateformes: ordinateurs, smartphones, et ce quelque soit sa marque, son système d’exploitation. Aucun plugin requis. Les jeux sont jouables sur le site et distribués sur les différentes market places connues: Android (Google Play), Chrome Web Store, AppStore, et Mozilla Web Apps qui ne devrait pas tarder à ouvrir ses portes.

Les jeux seront aussi exportables et jouables sous forme d’iFrames pour des webmasters qui veulent agrémenter leur site par exemple.

Pour jouer

Jocly permet de jouer contre l’ordinateur, ou en mode “duel” contre un ami, une communauté d’amis ou même contre un inconnu à l’autre bout de la planète, une sorte de chatroulette du jeu.

Pour développer

Pour ceux qui souhaitent le site offrira la possibilité de profiter du “moteur” Jocly (Intelligence artificielle + intégration app + duel à distance) pour programmer son propre jeu et le publier sur le site. Les technologies à maîtriser sont le javascript + HTML(5) + CSS.

Modèle économique

Jocly est sur une base de type ”premium”: gratuit avec pub, payant pour enlever la pub.

Etat des lieux

Aujourd’hui le site est fonctionnel, en mode béta donc, ce qui veut dire que nous avons bien conscience qu’il a besoin d’un coup de lifting, notamment sur la page de jeu puisque nous ne fournissons qu’un “lab” et que nous souhaitons offrir un espace plus ergonomique et plus joli.

Mais l’important c’est le jeu, isn’t it? ;)

Les jeux commencent à être déployés:

  • Google Play (Androïd): premiers jeux déployés
  • AppStore: première soumission aujourd’hui, le baptême du feu ;)
  • Chrome Web Store: c’est fait
  • Mozilla Web Apps: la soumission a été ouverte aux développeurs, nous avons soumis, mais le boutique n’est pas encore ouverte, stay tuned! ;)

Si tu as la gentillesse de jeter un oeil, nous sommes avant tout à la recherche de testeurs, les retours sont les bienvenus.

Nous sommes aussi en quête de relais sur les réseaux. Donc du like, du RT, du reshare, du +1, sans te forcer bien sûr mais si tu trouves ça sympa, et bien n’hésite pas à nous faire chauffer les compteurs :)

Evidemment je suis à la disposition de qui voudra pour des compléments d’information, discuter le coup pour ceux qui voudraient bloguer ou écrire sur le sujet, offrir des comptes premium pour ses lecteurs, enfin tu vois le genre. :)

Liens pour suivre tout cela de plus près:

compte twitter: http://twitter.com/JoclyGames

page facebook: http://www.facebook.com/pages/Jocly/288891831130094

page google+: https://plus.google.com/107073877775175180555

Compte Youtube: http://www.youtube.com/user/JoclyGames

, , ,

13 Commentaires

Téléphoner depuis son Mac, son PC, son smartphone… via sa freebox #SIP #free

C’est super agréable de pouvoir discuter devant son ordinateur sans avoir à tenir un combiné, et donc de pouvoir faire des choses en même temps, ne serait-ce que prendre des notes par exemple.

Ceux qui utilisent des outils comme Skype ont l’habitude mais il faut que le correspondant utilise le même outil (ou bien il faut payer…)

Je voulais depuis longtemps trouver un moyen de téléphoner via ma ligne free sur mon ordinateur. Jamais pris le temps de le faire. J’ai enfin fait une petite manip ce matin que je partage donc pour ceux que ça intéresserait.

Le machin magique c’est le service SIP. Il faut une boiboite internet et un abonnement qui le permet, chez free, c’est possible. Si ce service fonctionne, ça veut dire que tu peux utiliser ce tuyaux numérique inclus dans ton abonnement téléphonie pour téléphoner via tes ordinateurs ou smartphones.

Je suis allé comme indiqué sur ma console de gestion dans l’onglet téléphonie pour enclencher le service.

Petit pépin, il me dit qu’il y a un problème d’IP. Pas très explicite. En fouillant un peu je trouve que ce service nécessite une IP fixe, ce qui n’est pas mon cas. Nouvelle manip sur la console de gestion: demander une IP fixe. Il me dit qu’il faut jusqu’à 78h pour que ce soit pris en compte. :/ En fait c’est faux, quand tu fais la manip il te donne immédiatement une IP et te demande de rebooter :)

Et là grosse frayeur: blocage de la freebox après message PPP. Pas bon :(

Suite à conseil de mes amis twittos, je fais ce que j’ai honte de ne pas avoir pensé à faire tout de suite, un salvateur hard reboot. Pour rappel cela consiste à débrancher et rebrancher 5 fois la freebox.

Ce coup ci la boiboite est de retour, mais encore un soucis: réseau Wifi invisible. Je check une nouvelle fois la console de mon compte (heureusement j’ai un 2eme réseau ici, la boiboite de belle maman :) ), le Wifi est bien activé, dans le doute je re-sauve les paramètres et je re re boot.

Ce coup ci tout est bon.

Je retourne donc sur ma console, active le service SIP et je choisis un mot de passe comme demandé.

Maintenant il faut un petit logiciel. J’ai choisi le premier qui m’est tombé sous la main. (pour ceux qui ne sont pas Mac, c’est la seule différence, suffit de trouver le logiciel adapté à son OS, ça ne doit pas manquer)

Ca s’installe en 2 secondes, tu configures juste les identifiants qui t’ont été donnés à l’étape précédente, et on teste. "Allo maman?…." :) Ca marche! Cool.

Bonne surprise je constate que ce coup de fil n’occupe pas la ligne. Je peux téléphoner avec mon combiné classique tout en continuant ma conversation avec la Mama. Ca c’est pas mal. Plus qu’à installer et configurer les autres iMachins de la maison :)

Edit: suite à remarques et commentaires, j’ai essayé, on ne peut effectivement pas appeler les mobiles.

, ,

10 Commentaires

geotracking: Path et Nike associés pour une bien jolie app de plus

Je ne suis pas un sportif mais j’adore ces applis de suivi de courses. Elles sont en général très bien faites et celle de Nike n’est pas en reste côté design.

En ce qui me concerne j’enregistre de temps en temps mes marches, mais soyons clairs, ça ne m’est d’aucune utilité sinon que le plaisir de m’en servir :)

En fait l’appli c’est Nike+ GPS mais ne nécessite pas de capteur supplémentaire pour fonctionner, le GPS de l’iPhone fait le boulot. Path s’est juste collé au truc pour l’aspect social. L’appli coute 1,59€

Pour ceux qui ne connaissent pas, en gros ça permet d’enregistrer une activité physique (course, vélo, marche…): on appuie sur record, et à la fin on fait stop, la course est enregistrée et visible dans son historique. On a alors accès à tout un lot de données: carte, dénivelés, calories consommées,…

On peut même se caler un programme musical qui va piocher dans les librairie iTunes de l’iPhone.

Côté "social" il est apparemment aussi possible de challenger des amis, de publier pour solliciter des encouragements de ses friends.

Les activités sont synchronisées sur le site de Nike et donc également visibles et partageables en ligne à la seule condition de s’identifier.

Big brother is recording you :)

PS: j’ai fait un palanquée de ScreenShots sans bouger de mon lit et il a quand même réussi à me trouver 80m de déplacement :)

, ,

3 Commentaires

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 112 followers

%d bloggers like this: