Du partage et de la générosité #anonymous #catho

Je sors un peu estomaqué d’un article obscurantiste sur les anonymous.

Oui je sais La Vie est un journal catho mais en général c’est intéressant quand même🙂

Mais là c’est la claque. Le portrait dressé des Anonymous est un pur procès en sorcellerie qui serait risible si il ne participait pas à la désinformation du grand publique.

Mais bon. Passons.

Je vais m’attarder sur un point: la générosité.

Entre autres inepties il est donc soulevé la question de la gratuité qui au dire de notre inquisiteur de service se différencie de celle des chrétiens:

Lorsque la gratuité des chrétiens relève du devoir et du sacrifice, celle des Anonymous relève du droit et de la jouissance. C’est que la gratuité chrétienne est du côté du pur don ; il s’agit de donner sans rien recevoir, hors de toute logique d’intérêt égoïste et comptable ; tandis que la gratuité des Anonymous est du côté du prendre, du recevoir sans rien donner.

#lol.

Moi qui connais mieux les chrétiens que les anonymous, je vais me lâcher un peu. Désolé ma femme, pardonne moi ce moment de défoulement🙂

Les catholiques pour l’essentiel de ceux que je connais sont dans la tradition plus que dans la ferveur religieuse, quand ce ne sont pas des hypocrites de première. En terme de générosité et d’ouverture à l’autre, je me gausse.

Cette vision qu’un peuple pour qui “Rien n’est sacré” ne puisse pas être dans la générosité m’hérisse le poil. Je trouve même qu’il est bien mal venu de la part de mystiques.

“Donner sans recevoir”, quelle farce. Une des choses qui m’ont fait perdre la foi est sûrement cette sidération de voir à quel point tous ces “croyants” nantis que je fréquentais étaient à des années lumières de ce que je voyais moi dans le message du Christ. Je suis un intégriste, je ne comprends pas qu’on puisse croire en Dieu et au CAC40. Faut être Républicain pour croire que Dieu bénit la propriété privée. Jésus c’était plutôt le genre de mec à partager le pain, voire même en faire des copies pour usage non privé que du style à déposer des brevets sur les farines de Nazareth ou la marche sur l’eau.

J’ajoute que la générosité des désespérés (ceux qui n’ont pas l’espoir d’un Dieu) me semble bien plus noble que celle de ceux qui prétendent au sacrifice désintéressé quand ils aspirent en fait finalement au royaume des cieux, rien que ça. Tu parles d’une gratuité.

S’il est une idée d’échange, de participation de chacun (oui on donne, on ne fait pas que prendre), c’est bien plus du côté des peuples connectés et masqués que de celui des imprécateurs benoîtement acquis à la sauvegarde des bénéfices de l’industrie de l’entertainment du siècle dernier. Voir en l’idée Anonymous un caprice pré-pubère pour le droit au téléchargement gratuit du dernier Lady Gaga est d’un amateurisme afligeant. Copie à revoir.

Pour autant je ne nie pas qu’il y en a beaucoup sur la toile à ne s’intéresser qu’à leur petit plaisir égoïste, qui ne voient pas plus loin que le boot de leur disque dur, il y a de tout, le meilleur comme le pire, exactement comme sur les bancs de toutes les églises.

Internet c’est comme un 33 tours de Judas Priest: quand on le lit à l’envers on entend la voix du diable.

, ,

  1. #1 par JeffRenault le septembre 12, 2012 - 8:19

    #clapClap #pasMieux

  2. #2 par Zav35 le septembre 12, 2012 - 9:00

    Que de plaisir à te lire, billet après billet, mon petit Jéjé (on ne se connait pas mais c’est comme si😉 ). Encore une fois 100% d’accord avec ta brillante analyse !

  3. #3 par tchesssss le septembre 12, 2012 - 9:00

    Encore une fois, l’église « s’emmêle » avec ses 2 000 ans de retard et sa nauséabonde pudibonderie (je précise que j’ai été élevée dans une famille catho avec une tante religieuse). « La gratuité du chrétien relève du devoir et du sacrifice » <= C'est bien là le problème !

  4. #4 par wilsly le septembre 12, 2012 - 9:08

    Alleluia, j’ai mon nouveau prédicateur à suivre😉

    Entièrement d’accord avec toi, l’hypocrisie générale des biens-pensant catholiques qui se permettent de donner des leçons de partage me fait doucement rire. Tous ne sont pas à mettre dans le même sabot (comme on dit par chez moi) mais cette réalité que tu décris me parle complètement.

  5. #5 par bastien2011 le septembre 12, 2012 - 9:45

    Alors celle-là est géniale ! : « Jésus c’était plutôt le genre de mec à partager le pain, voir même en faire des copies pour usage non privé que du style à déposer des brevets sur les farines de Nazareth ou la marche sur l’eau. »

  6. #6 par geekgrunge le septembre 12, 2012 - 10:41

    Et tout ça sans citer la saint Barthelemy ou autre joyeusetée du genre
    #chapeauLartiste

  7. #7 par Fidèle le septembre 13, 2012 - 11:32

    « Notre » JC (attention, hein, ne confondons pas !) a le sens de la formule. Oui, les « copies de pains à usage privé, c’est très bien vu😉
    Et pour contribuer à la qualité ortho-typo-graphique de ce blog, je relève deux amusantes coquilles : le « voir(e) même », ainsi que le répandu « ils ont tord » (certes, ce sont des tordus, souvent, mais en réalité ils ont tort… et le tortue, ajouterait Pierre Dac).
    Merci et encore bravo pour ce blog. Bonne route !

    • #8 par jcfrog le septembre 13, 2012 - 12:01

      Corrigé, ce sont effectivement 2 fautes récurrentes chez moi, dsl, ça veut pas rentrer.
      Pour l’histoire de la copie des petits pains je ne crois pas être le premier à la faire.
      Voilà, j’ai fait acte de contrition🙂 #meaculpa

  8. #9 par koz (@koztoujours) le septembre 13, 2012 - 11:34

    Deux petites choses :

    1) Ne confondez pas « les catholiques » et l’auteur d’un article;
    2) Tu as perdu la foi en Dieu parce que les catholiques t’ont déçu ? C’est assez peu logique. Que tu perdes la foi dans les catholiques, je veux bien, mais Dieu n’y est pour rien. Tu es tout de même sacrément influençable…

    • #10 par jcfrog le septembre 13, 2012 - 12:04

      1) je ne confonds pas.
      2) j’ai bien dit « Une des choses », je ne voulais pas m’attarder sur ce sujet, l’essentiel est évidemment plus profond, fais moi l’amitié de le croire.

    • #11 par Sass le septembre 15, 2012 - 6:04

      Rien ne l’empêche de perdre la foi en la religion mais pas en Dieu/puissance supérieure/guide/destin/bob l’éponge….

  9. #12 par Mireille Groc (@eliceami) le septembre 13, 2012 - 12:16

    Et « plaf! bien dit! c’est vrai pour les catho mais c’est une gros, un immense mirage de notre inconscient collectif qui s’équilibre dans une fausse identité complétement réac , la fausse humilité, l’orgueil d’un judéo christianisme bien distordu depuis 2000 ans . L’image que non croyants et croyant entretiennent sur « Dieu » est une « lourde croix » . Pour moi les vrais « indignés sont plus près de l’essence de la vie, l »‘esse » du verbe être en latin.

  10. #13 par Mireille Groc (@eliceami) le septembre 13, 2012 - 12:18

    @ KOZ: bien sûr respect pour ceux qui, à l’intérieur des institutions – comme à l’exterieur- n’écoutent que leur coeur, cf l’Abbé Pierre, Soeur Emmanuelle, etc!

  11. #14 par koz (@koztoujours) le septembre 13, 2012 - 1:04

    Dans ce cas, Mireille, pourquoi commencer votre message par « les cathos » ? Pourquoi globaliser ainsi ? Pourquoi être blessant ? Non, évidemment les cathos ne sont pas tous à la hauteur de ce en quoi ils croient. Mais n’est-ce pas plus facile de faire des reproches à ceux qui se fixent un standard élevé ? Et pourquoi se focaliser sur ceux qui ne sont pas à la hauteur ? Pour se rassurer dans le fait qu’on fait le bon choix ?

  12. #15 par Kris le septembre 14, 2012 - 9:49

    Là franchement tu t’es surpassé ; quelle inspiration (divine !?). les peitits pains et Judas Priest, j’adore et j’adhère.

  13. #16 par Bobychouny le septembre 14, 2012 - 5:17

    Effectivement, tu t’es bien lâché. C’est vif et parfois bien tourné mais le problème quand on se lâche le risque est aussi de dénaturer et caricaturer à la fois ce qu’on a interprété d’une lecture et le message que l’on voulait faire passer.
    J’aimerais seulement témoigner que j’ai également eu une période « athée » après avoir été éduqué dans un milieu catholique. Mais cela ne doit pas nous décourager, car c’est à travers des lectures, des rencontres, et surtout une recherche constante et sans préjugés, intérieure, que l’on retrouve le vrai sens du message du Christ. C’était le cas pour moi et je peux témoigner du trésor que l’on entrevoit lorsqu’on arrête les préjugés quels qu’ils soient et que l’on se pose les questions en toute humilité.

    • #17 par jcfrog le septembre 14, 2012 - 6:11

      Certainement mais en l’occurrence il ne me semble pas avoir été ni caricatural, ni guidé par des préjugés, je ne suis qu’humilité🙂

  14. #18 par cuisine nice le mars 28, 2013 - 8:31

    Je trouve que ton analyse est très intéressante, et surtout ça me fais remettre en question sur ce sujet, en tout cas j’apprécie ta manière de voir les choses. Ce qui est sympa c’est que tous le monde a ces idées bien reçus !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :