« Il n’y a pas beaucoup de problèmes qui ne peuvent être résolus par la transparence »

Je ne sais plus où j’ai entendu cette phrase, mais je la ressors souvent, c’est une de mes plus grandes convictions. Vive la tyrannie de la transparence!

A ce propos j’ai appris en écoutant France Inter ce matin qu’en Suède l’inimaginable est déjà en place: les revenus et impôts de tous les citoyens sont accessibles par tous les autres🙂

Oui, oui, ton voisin peut savoir ce que tu gagnes, ce que tu déclares et ce que tu payes comme contribuable. C’est un français qui vit en Suède qui le signalait et Eva Joly de répondre d’un argument qui me touche: « le plus important c’est que cette transparence jette l’opprobre sur celui qui ne paye pas sa part à la collectivité ».

Du coup j’ai ajouté un « article-1c » à mon programme que je croyais tellement extrémiste, alors qu’il ne l’est que pour les latins que nous sommes🙂

Dépêche toi de planquer tes sous, on arrive!

  1. #1 par Hara Kiri le mai 5, 2011 - 1:10

    Tiens, moi je suis pour une transparence, celle du vote. J’ai toujours refusé de voter cacher et je ne suis donc jamais passé par l’isoloire et je n’ai toujours pris qu’un seul bulletin, le pliant et le rangeant dans l’enveloppe en me dirigeant vers l’urne.

    Pour le reste, la transparence, mouaiss. Je suis pas certain que ça règle tes problèmes de couples si tu es transparent et que tu dis à ta femme : « Chérie, tu as grossis » ou si elle te dit « tu deviens de plus en plus con ».

    Crois-moi, ayant la fâcheuse tendance d’être sincère et de dire le plus souvent ce que je pense, tu finis toujours par y perdre (des amis, de l’argent, du boulot…)

    Nous sommes malheureusement régis par le mensonge. Pour progresser, il faut mentir, c’est d’ailleurs comme ça qu’on se fait élire.

    Cependant, pour en revenir au sujet, je ne suis pas sûr que la transparence banquaire ou fiscale apporte quoi que ce soit de bien. De toute façon, qu’elle que soit la somme que l’on gagne, étant donné qu’on aligne toujours notre train de vie à ce qu’on gagne (ou alors au-dessus pour ceux qui s’endette), on finit toujours par ne pas gagner assez. Que ce soit le smicard, Johnny qui dépenserait 200 000 euros par mois, ou Christophe de Margerie, patron de Total, qui touche prêt de 3 millions d’euros par an.

  2. #2 par Sass le mai 5, 2011 - 7:55

    Inapplicable en France à moins de changer les mentalités:/

    • #3 par jcfrog le mai 6, 2011 - 6:48

      ah oui, c’est toujours ça l’objectif: changer les mentalités🙂

  3. #4 par Hara Kiri le mai 6, 2011 - 12:12

    Bon, je vais arrêter de laisser des commentaires car ça a l’air de bloquer tout le monde derrière.😉 JCFrog va finir par me virer ;-))))))

    • #5 par jcfrog le mai 6, 2011 - 6:42

      non, justement je vire tous les autres pour ne garder que les tiens😉

  4. #6 par vincent le mai 6, 2011 - 7:28

    Encore un bon point pour les pays du nord, précurseurs et avant-gardistes en bonnes idées (éoliennes, centre ville sans voitures…) . Mais je suis relativement d’accord avec Hara-kiri, en gaule cela ne ferait qu’attiser la « mauvaise curiosité », la jalousie et toutes ces saletés qui pourrissent l’esprit moyen… Perso, je me fiche royalement de savoir combien gagne mon voisin; néanmoins cela me réjouit de voir que certaines populations ouvrent la voie, même si malheureusement lesdites populations ne sont pas suffisamment citées en exemple…En france on rit sous cape, on fanfaronne et on gueule tout le temps, mais pour le changement vers la nouveauté, on repassera, hein😉
    J’envisage la mise en place d’un totem à ton effigie, mon cher JC, pour services rendus à la nation et t’octroyer le status de Docteur ès bonne humeur🙂
    Roll on this way !

  5. #7 par Hara Kiri le mai 6, 2011 - 3:03

    C’est surtout qu’en France on a un rapport à l’argent qui est basée sur la gêne. Quand on en gagne trop on n’aime pas en parler et quand on en gagne pas assez on a honte d’en parler, du coup, on en parle jamais.
    Mais, assurément, si tout le monde gagnait de quoi vivre décemment, je pense que la question de savoir combien gagne l’autre intéresserait personne.
    Seulement, c’est également pratique, cette question de salaire, pour monter les gens les uns contre les autres. Quand on entend Sarkozy clâmer sa honte devant les sommes astronomiques que gagnent les footballeurs, mais taire ce qu’il gagne ou ce que gagnent ses riches amis, ça me ferait presque rire. Car oui, si un footballeur gagne beaucoup, c’est qu’il en rapporte au club (par sa prestation, vente de place, vente de produits dérivés) et si le joueur se met à mal jouer sa côte baisse et il finit par ne plus valoir grand chose. Alors que chez les riches patrons, il n’est pas rare de constater que les salaires sont inversement proportionnel à l’argent qu’ils font gagner à la société et il en est même qui touchent des millions après avoir coulé la boîte. On est loin de la reconnaissance du mérite prôner par le président de la république.

  6. #8 par Philippe Laurain le mai 9, 2011 - 4:43

    @ Hara-Kiri : tu tomberas peut-être un jour sur un président de salle qui ne voudra pas de ton enveloppe, l’article L62 du code électoral précisant que « sans quitter la salle du scrutin, il (le votant) doit se rendre isolément dans la partie de la salle aménagée pour le soustraire aux regards pendant qu’il met son bulletin dans l’enveloppe; »
    Et on est donc au-delà de la conviction ou des opinions personnelles. Dura lex sed lex.

  7. #9 par babolos le mai 9, 2011 - 11:55

    le sujet ne m’interresse pas particulièrement en soi, je me fous de savoir combien gagne mon voisin et je ne suis pas spécialement pudique sur mon salaire et franchement je ne vois même pas qui cela peut interresser de savoir combien je gagne ? à part ma DRH …. Par contre je suis interressé de savoir s’il existe une étude faite sur les « cambriolages » depuis que cette info est dispo : les cibles ont elles changées ? j’entends souvent que les info perso que l’on peut laisser sur la toile peuvent être utilisées à des fins malhonnêtes, la c’est un cas grandeur nature : la police suédoise a t-elle remarquer un quelconque changement d’habitude dans les délits par exemple ? c’est juste pour ma culture générale, je n’ai aucun avis préétabli sur la question . merci d’avance si vous avez ce genre d’info.

    • #10 par jcfrog le mai 9, 2011 - 12:55

      je n’en sais rien mais au feeling je ne pense pas qu’on aie besoin de ce genre d’outils pour savoir qui a du pognon. Dans ma ville je sais très bien où sont les baraques friquées🙂
      Je doute que cela ait un impact sur les braquages.

  8. #11 par Simon le mai 9, 2011 - 2:38

    Je comprends le fond des commentateurs qui disent que telle ou telle mesure est inapplicable mais je pense aussi et avant tout que c’est une des fonctions de l’état que d’imposer. C’est ça être citoyen : vouloir le bien de tous et non seulement son seul intérêt : si on pense que cette idée est bonne pour tous, alors il faut l’envisager. Pour ma part je pense que ça freinerait les budgets irraisonnés de certains ménages qui s’endettent inutilement pour des apparences de réussite sociale complétement bidon. Cela permettrait aussi à la télé médiacrate de freiner son miroir bidon d’une société imaginaire où tout le monde serait plein de fric. Tout cela est faux, il faut juste vivre humblement et au mérite. Un tel système permettrait de faire le tri et d’y voir clair !

  9. #12 par Hara Kiri le mai 9, 2011 - 5:44

    @ Philippe Laurain :

    Je sais très bien que la loi impose le passage par l’isoloir et j’attends depuis des années que quelqu’un me dise quoi que ce soit. Mais point de réaction et pourtant je ne loupe aucune élection depuis fort longtemps.

    • #13 par Philippe Laurain le mai 10, 2011 - 4:28

      j’ai essayé 2 fois et 2 fois je me suis fait rembarré.Comme c’est tjrs le même président, pas retenté. Dura lex mais pour certains un peu moins😉

  10. #14 par babolos le mai 10, 2011 - 11:52

    Je pense qu’à l’origine l’isoloir était surtout un moyen d’éviter la corruption, les pressions et l’achat des voix. Il existe encore par le monde des pays ou cette obligation de l’isoloir n’est pas respectée et le final résultat du pseudo-vote n’a rien d’une élection … donc je suis pour l’isoloir car je pense que c’ est un garant de la liberté d’expression lors du vote et on est jamais trop vigilent avec la liberté …

  11. #15 par William le février 14, 2012 - 10:42

    Certains se disent : « moi je m’en fous de savoir combien gagne mon voisin »..
    Certes.

    Mais combien gagne ton collègue qui fait le même boulot que toi? plus ou moins bien?
    S’il gagne 2 fois plus , et qu’il ne fait que 10% mieux que toi?

    Si tu gagnes 2 fois plus, juste parce que tu sors de je ne sais quelle école du groupe G1 et pas du groupe G2, ou que t’es vieux ?

    Si ton chef t’explique qu’on ne peut pas t’augmenter, à cause de la « crise », mais que tu sais le lendemain que les chefs de services, pour avoir leurs 5-10% annuels ont dû expliquer à tous les employés que c’était la crise?

    Si, enfin, ce que tu gagnes étais lié à tes performances, au prix constaté sur le « marché » (facile à évalué du coup..), point barre? Si , enfin, on appliquait les principes de la « libre » concurrence jusqu’au bout? et pas seulement quand ça nous arrange?

    La pression sociale liée à la transparence est une solution efficace, simple, quasi universelle.

    Efficace car elle évite d’avoir des « flics » attitrés à payer. Des lois à écrire, des sanctions à inventer. La chose publique s’auto-régule.

    Tu ne vendrais JAMAIS un produit avec 300% de marge si ta marge était publique, sauf si tu étais à la tête d’un monopole, mais en le faisant, tu saurais que tu ne peux plus prétendre à l’humanisme. Tu provoquerais l’apparition de concurrents !
    Fini l’hypocrisie, bonjour la connaissance, simplement.

    Tu ne filerais JAMAIS 0% d’augmentation à un salarié méritant en te filant 10% toi même si c’était public. Car cela signerait définitivement l’arrêt de mort de son efficacité.

    Bref, les gens s’auto-réguleraient pour être plus justes.

    Oui, la suède le fait. Et ils survivent. Accessoirement, leurs hommes politiques ne dépensent pas autant que les nôtres, et, bizarre.. Ils n’ont pas trop de dette!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :