Nouveau spot anti fessée

Bravo, c’est parfait. #nocomment🙂

Edit : si en fait, comments

Ce film ne fait pas seulement référence à « la gifle », il fait partie d’un programme global contre toute violence éducative, la plus petite fessée comprise. A toi qui occasionnellement donne des « petites fessées » ne crois pas qu’on est là pour te traiter de tortionnaire. Simplement on défend l’hypothèse que l’éducation sans aucune violence est possible. La violence psychique n’est pas traitée ici mais c’est évidemment le même problème. Je me permets d’ajouter une nouvelle fois mon témoignage qui en vaut un autre: ni moi ni ma femme n’avons jamais levé la main sur nos 3 enfants et cela ne nous empêche pas d’être des parents très exigeants et plutôt sévères.

L’autorité n’a rien à voir avec la force physique.

Plus de précisions à propos du film sur le site fondation-enfance.org.

cette nouvelle campagne  » cherche à susciter débat, réflexion, échange sur les pratiques éducatives envers les enfants, et notamment sur les punitions ou châtiments corporelles : claques, fessées, gifles, tapes… violences banalisées, encore justifiées et défendues par nombre de parents et tolérées par la société  » souligne la Docteure Emmanuelle PIET coordinatrice de la campagne ;  »

 » Les enfants d’âge préscolaire ne peuvent comprendre ces gestes, la seule chose qu’ils intègrent est la peur, la douleur, l’anxiété et l’apprentissage de la violence !  » déclare le Docteur Gilles LAZIMI.

  1. #1 par ragmaxone le avril 28, 2011 - 11:57

    bien vu (j’ai cliqué sur lecture en m’attendant à une vidéo bidon et je suis agréablement surpris :))

  2. #2 par fred le avril 28, 2011 - 12:08

    franchement, je ne vois pas le rapport entre cette claque donnée gratuitement, cette histoire de maman battue / « batteuse » et la fessée donnée à un enfant qui désobéit. Attention !!! je trouve que ce spot est bien fait et parfait, mais pour la lutte contre les parents qui battent leurs enfants. Il y a là un bel amalgame…

    • #3 par jcfrog le avril 28, 2011 - 12:38

      c’est pour ça qu’on fait des spots, pour que tu comprennes🙂

      • #4 par fred le avril 28, 2011 - 12:58

        Comprennes quoi? que de maltraiter son enfant ou lui mettre une fessée de temps en temps c’est la même chose ?? Je crois que ce sont plutôt les chantres de la « bien-pensance » universelle comme tu semble en prendre la voie de plus en plus qui commencent à me gonfler. C’est toujours blanc ou noir, méchants ou gentils, bien ou mal. J’exprime une opinion différente, et voilà, j’ai pas compris…

        • #5 par jcfrog le avril 28, 2011 - 1:11

          disons que je m’excuse pour l’aspect « expéditif » de ma réponse trop rapide.
          Pour le fond, oui je pense que la fessée ou la claque dans la gueule ont le même effet.
          Ce n’est pas une question de savoir celle qui fait physiquement mal, c’est le modèle qu’on apprend à son enfant qui compte: quand je sais plus comment faire, je cogne.

          • #6 par chris le avril 28, 2011 - 3:05

            Merci pour l’ajout de commentaires…

            • #7 par Philarmonik le avril 30, 2011 - 10:29

              « quand je sais plus comment faire, je cogne. »

              Gros +1

          • #8 par cohérance1 le août 12, 2012 - 3:39

            à oui c’est bien çà,vous en n’étes PAS sure mai vous penser! ca rend votre point de vue « VACHEMENT »crédible
            seulement par du vécu,MOI à la différence de vous je sais faire
            la distinction et NON!l’amalgame entre la violante clacq dans la figure ressentie par la gifle que par de légère échauffement ressentie par qlqs petites tapes sur le pantalon(la fessée)

            • #9 par cohérance1 le août 16, 2012 - 7:16

              je précise que mon précédent discour datent du 12/08/2012 ayant était afficher à 3:39 était bien destinner pour « JCFROQ »

  3. #10 par truc le avril 28, 2011 - 12:19

    pff !! bande de sale hippies ! ,sans en abuser , il y a des moments ou une bonne baffe ça fais de l’effet .

  4. #11 par Lolla le avril 28, 2011 - 12:23

    J’aime, merci pour le partage🙂

  5. #12 par Loic le avril 28, 2011 - 12:56

    Je suis d’accord avec Fred, super spot pour lutter contre les violences, comme cette grosse claque que prend la petite fille dans la vidéo.
    Par contre comparer ça à une fessée ça décrédibilise un peu la chose… cette diabolisation des fessées est un peu extrême parfois…

    • #13 par cohérance1 le août 12, 2012 - 4:45

      pour LOIC moi je suis toute à fait d’accord avec vous pour tous ce cinéma qui est fait sur la fessée en là:STIGMATISANT,l’ASSIMILANT,DIABOLISANT,CONFONDANT,
      en n’en fesant un »AMALGAME »par rapport à la maltraitance,alors qu’elle n’est pas »ASSIMILABLE »à celle-çi(pardonner moi si je n’est pas compris le sens de ce spot)en ce qu’à qu’il le modifie parce-que je ne s’ai pas qu’elle message ils ont voulue faire passer mais la ils ont raté complétement leurs objectifs(j’ignore si il viser plus particulièrement la fessée peut-étre que
      NON!)mais-là c’est bien ce que cela vehicule comme message entout cas!

  6. #14 par chris le avril 28, 2011 - 1:35

    Le clip est bien fait car il montre qu’un geste excessif est souvent (pas toujours malheureusement) une souffrance pour le parent autant que pour l’enfant.
    Encore une fois, tout est histoire de modération.
    Je ne suis pas pour l’interdiction de la fessée, mais je ne pense pas qu’elle doit faire partie de l’outillage éducatif. Elle est pour moi l’expression d’une limite atteinte.
    Nous ne sommes pas tous des parents parfaits, et parfois, effectivement, nous sommes en limite de compétence. Une fessée ou une tape sur la main, sans violence exagérée, permet d’exprimer que les limites sont atteintes. Elles n’ont aucune valeur éducative si ce n’est de stopper une crise pour permettre de nouveau au dialogue de s’installer.
    Comme je l’ai lu je ne sais plus dans quel livre, une fessée ne devrait être donnée que sous le coup de la colère, jamais de sang froid….

    • #15 par jcfrog le avril 28, 2011 - 1:50

      « uniquement sous le coup de la colère » c’est admettre que c’est acceptable si hors contrôle, donc que c’est une erreur.
      Il faut apprendre à ne jamais commettre cette erreur, le plus simple est donc l’abstinence.
      et il n’y a pas de demi abstinence.

      • #16 par chris le avril 28, 2011 - 2:01

        Je suis d’accord sur le principe que c’est une erreur, et qu’il existe toujours une meilleure solution…
        Le problème est toujours que pour qu’on message soit entendu et que les abus soient évités, on en passe toujours par la culpabilisation et la mise à l’index.
        Ok, comme dans la vidéo, on nous dit « pas bien la fessée », mais on ne nous dit pas quoi faire ? Je n’ai pas reçu de leçons de parentalité, je dois me démerder avec les forums sur internet pour comprendre comment gérer une situation récurrente bloquée avec mes enfants, alors que je suis moi même à fatigué et à bout…. et il n’y a plus Super Nanny…

  7. #17 par tilto le avril 28, 2011 - 1:36

    Ce n’est pas la fessée qui est efficace, mais la peur d’en recevoir une !
    Donc Non a la baffe impulsive, oui à la fessée exceptionelle et le risque de la suivante

    • #18 par jcfrog le avril 28, 2011 - 1:52

      non, je ne crois pas au « juste dosage » en la matière.

      • #19 par Philarmonik le avril 30, 2011 - 10:36

        Si ton enfant a peur de toi , il n’aura jamais confiance et il te cachera tjrs des choses … donc il ne te parlera plus de ses problèmes d’enfant , d’ados etc …
        Il faut faire en sorte qu’il ait confiance en ses parents afin qu’il viennent se livrer de lui-même et avouer ses fautes afin de les réparer par lui-même et de l’aider à avancer …
        Si tu baffe à volonté, c’est que tu as un manque de communication avec ton enfants donc tu as et auras de gros problèmes …

        • #20 par tilto le mai 1, 2011 - 8:10

          Je suis entièrement d’accord, et pour info je n’ai jamais donné de fessé. La communication est super importante. Il n’empeche que notre société est basée sur le risque…. si je me comporte mal je serai sanctionné. Je voulais atrier l’attention que le risque de sanction est plus efficasse que la sanction. Mais avant d’en arriver la un bonne communication est la reigle de tous les jours.

      • #21 par cohérance1 le août 12, 2012 - 4:13

        pour JCFROQ ben!biensure que si,en leurs appliquant la fessée(qlqs tapes sur leurs pantalons)quand-cas uniquement de grosses-bétises ou? bétise graves,sans bien évidement s’ACHARNEZ sur leurs fesses, parce’que nous sommes PAS! obliger d’étre VIOLANT non-plus,en le lui appliquant !
        mais lui appliquer avec modération non-pas pour lui faire obligatoirement male ou?peur mais bien pour lui faire
        comprendre les conséquances de ces actes
        mais la je parle uniquement pour des enfants ayant atteint
        l’age de la raison et »NON »!des bébés(enfants de-de 5ans)!

    • #22 par cohérance1 le août 12, 2012 - 3:49

      VOUS!par-contre vous me paressez étre le seule d’aprés certains discours
      à connaitre le sens de ce que c’est qu’une »PUNITION »et d’en connaitre son
      éfficacité dissuasive et sans »EXAGERATION »abusive biensure!

  8. #23 par dd-troll le avril 28, 2011 - 2:18

    C’est un spot contre les enfants battus, pas contre la fessée occasionnelle.

    Ils auraient fait la même chose avec un enfant qui secoue son petit frère de 2 mois et la mère qui met une petite fessée à son enfant, ça n’aurait pas du tout la même portée.

  9. #24 par jcfrog le avril 28, 2011 - 2:46

    edit: finalement j’ai ajouté quelques commentaires, voir le post

  10. #25 par UrielMyeline le avril 28, 2011 - 3:25

    Perso je suis d’accord avec le fait que vulgariser la violence n’est jamais une solution.
    Pour moi le problème est que la violence deviens l’excuse quand on ne sais plus, on ne cherche pas ou qu’on ne veut pas chercher quoi faire… et mettre une limite a « a partir de quand user de la violence »… c’est un peu cacher un problème par un autre.

    Après bon c’est vrai que peu de parent n’ont ou ne trouve la solutions miracle, et parfois y’en a même pas, mais pour ça, je crois que ça se commende dès le début, c’est une méthode d’éducation…
    Dire un jour à un gosse « plus de fessé maintenant je suis gentil », y’a de bonne chance pour que le gosse finisse par en profiter.

    Au final tout dépend de la façon d’éduquer et la communication parent-enfant, et de l’évolution de l’enfant… donc c’est impossible de trouver une solution miracle…

  11. #26 par Choain le avril 28, 2011 - 4:19

    Alors mon homme, tu me trouves « très exigente » et « plutôt sévère »… Marie (10ans) trouve qu’on est « raisonables tous les deux ».

  12. #27 par ViBra le avril 28, 2011 - 4:47

    @jcfrog Si tu leur fais tes gros yeux comme dans tes vidéos, ça remplace toutes les fessées du monde🙂

  13. #28 par clhomme le avril 28, 2011 - 9:17

    Une nouvelle version de « Parle à ma main »😉

  14. #29 par beru le avril 29, 2011 - 9:20

    Je vis sur un nuage… Mmmmmh…
    En fait, je pensais que tout cela était acquis depuis longtemps.
    Je suis surpris qu’il y ait autant de commentaires favorables à l’utilisation de la force pour faire passer un message éducatif. Va peut être falloir que je m’y mette aussi.
    Sans déconner, j’en reviens pas.

    « Ce n’est pas la fessée qui est efficace, mais la peur d’en recevoir une !
    Donc Non a la baffe impulsive, oui à la fessée exceptionelle et le risque de la suivante »

    Énorme quand même. Même pas la carotte pour faire avancer les choses. Le bâton, monsieur. Donc, si je comprends bien les choses, on agit par peur des représailles et non parce que l’on estime qu’un acte est juste en soi.

    « Ils auraient fait la même chose avec un enfant qui secoue son petit frère de 2 mois et la mère qui met une petite fessée à son enfant, ça n’aurait pas du tout la même portée. »
    « Par contre comparer ça à une fessée ça décrédibilise un peu la chose… cette diabolisation des fessées est un peu extrême parfois… »

    Bah, c’est clair, à tous ceux qui lèvent la main sur autrui, je leur filerai bien des petites tatanes dans la tronche pour qu’ils comprennent que c’est pas bien.😉
    Il n’y pas d’âge pour la fessée, de 7 mois à 77 ans, c’est le même combat. C’est la peur et la souffrance qui font devenir les gens des êtres responsables de leurs actes.
    Mort de rire.

    Ceci dit, même si je suis contre l’utilisation de la violence et ne voit pas son intérêt, je n’aime pas trop quand même l’amalgame entre toutes les violences. D’ailleurs, quelles sont les lois en cours concernant la violence tout court ? A partir de quand ce n’est plus de la violence mais de l’éducation ? Moi, avec mes tatanes sur des adultes, je fais de l’éducation ou pas ?

    • #30 par dd-troll le mai 2, 2011 - 9:37

      Ma phrase n’était ni anti ni pro fessée. C’était juste une critique de la vidéo qui relatait plus l’enfance battue avec une mère hargneuse et violente. Je n’ai personnellement jamais reçu de gifle ou autre mais voir dans la rue quelqu’un qui donne une petite tape sur la main ne me choque pas outre mesure. Une mère qui secoue violemment son enfant ou donne une gifle sous le coup de la colère comme dans la vidéo, oui, ça me choque.

      • #31 par beru le mai 2, 2011 - 9:23

        Oui, dd-troll, je suis d’accord. Moi, non plus, ça ne me choque pas une petite tape sur les mains, mais je n’arrive vraiment pas à comprendre le message destiné à l’enfant.

        D’ailleurs, j’aimerais bien avoir votre avis sur la punition. Je ne comprends pas non plus la punition. Punition ou fessés, même combat ! En quoi la punition éduque ? Il en pense quoi JCFrog ?
        Sus à l’oppression. Enfants de tous pays, l’heure de la révolution a enfin sonné.🙂

        Je me réponds à moi-même concernant les lois sur les coups et blessures volontaires. Bon. Si j’ai bien compris :

        Les coups et blessures volontaires visent les actes qui portent atteinte à l’intégrité physique d’un être humain. Les atteintes psychologiques sont également prises en compte.

        Ils sont dits volontaires lorsque leur auteur a eu la volonté de commettre un acte violent. Il est alors responsable de toutes les conséquences de cet acte, y compris de celles qu’il n’a pas souhaité. C’est le cas par exemple d’une personne qui, en cherchant à faire peur à quelqu’un ou à l’intimider, la blesse.

        Bref, il est interdit, en France, par la loi de porter coups et blessure à autrui.
        Sauf que…
        Sauf qu’il existe les Faits justificatifs…
        Les faits justificatifs sont des circonstances qui justifient ou légitiment une infraction. On peut s’étonner qu’il y ait des infractions justifiées parce que les infractions sont contraires à l’ordre social. Dans certaines circonstances, rares, une infraction peut être utile à la société. Ex: ambulancier commettant un excès de vitesse pour conduire un blessé à l’hôpital, violation de domicile par un pompier pour éteindre un incendie. Certaines infractions peuvent dans certaines circonstances présenter un caractère utile à la société et justifier qu’elles ne soient pas incriminées.

        Les faits justificatifs sont des circonstances matérielles ou juridiques dont la réalisation neutralise la responsabilité pénale. Ils découlent de la volonté expresse ou tacite du législateur.

        Les faits justificatifs sont des causes d’irresponsabilité pénale objectives. Elles ont un effet in rem c’est à dire qu’elles font perdre aux faits leur qualification juridique. L’infraction n’étant plus constituée, elles bénéficient à tous les intervenants à l’infraction.

        Le Code pénal en prévoit quatre :

        l’ordre de la loi (article 122-4 du Code pénal),
        le commandement de l’autorité légitime (article 122-4 du Code pénal),
        la légitime défense (article 122-5 du Code pénal) et
        l’état de nécessité (article 122-7 du Code pénal).

        À ces cas, la jurisprudence ajoute, dans des cas particuliers, le consentement de la victime. Ex: match de boxe.

        Enfin, malgré le mutisme de l’art. 122-4, la jurisprudence assimile à l’ordre de la loi l’autorité de la coutume. Les corrections légères aux enfants administrées par les parents, bien que constituant des coups et blessures, sont autorisées si elles sont légères[2]. Dans cette décision, interprétée a contrario, la Cour de cassation autorise les corrections légères[3].

        Donc si j’ai bien compris le truc : la jurisprudence autorise de taper sur les enfants (les mineurs) mais pas sur les adultes (les majeurs). Sympa, non ? C’est vrai que les grands sont plus à protéger que les petits ?
        Je suis d’une mauvaise foi !😉

        Tout cela reste à confirmer car je suis pas certain d’avoir quand même bien saisi le truc.

  15. #32 par Philarmonik le avril 30, 2011 - 10:45

    Education = Apprentissage , on apprend ça à l’école😉

    Vs avez été éduqué comment étant môme ? Quel sont vos mauvais souvenirs ? il faut retenir les erreurs de nos parents afin de ne pas les répéter …
    Moi j’ai connu le nerf de boeuf , la boucle de ceinture , la gauche et la droite et j’ai appris quoi avec ça ?! RIEN !

  16. #33 par Choain le mai 1, 2011 - 7:53

    Il y a des solutions autre, mais oui, ça demande qu’on prenne sur soit en tant que parents. Avant, on me disait, « Attends d’avoir des enfants à toi et on verra si tu seras encore contre la fessée ». J’ai eu des classes de 35 enfants, agées de 2ans et demi à 6ans, puis j’ai été assistante maternelle. Je n’ai jamais levé la main sur ces enfants (même pas une « petite tape sur la main, car à cet age-là, ils ne comprennes pas ») Les enfants comprennent très bien! ça ne rentre pas mieux parce-qu’on ajoute du physique. De toute façon, on n’a pas le droit en tant que professionel.
    Je n’ai jamais tapé les enfants des autres, je n’allais pas commencer avec les miens! Ils sont trois, entre 3 et 10 ans. Dans mes classes ce n’était pas le grand bazar mais la joie et la bonne humeur, chez moi avec ou sans enfants à garder c’est pareille. Si vous avez du mal à faire autrement, il y a des livres à gogo et des personnes qui peuvent vous aider, mais oui, ça prendra plus de temps qu’une claque.

  17. #34 par cbzr le mai 1, 2011 - 8:32

    J’ai bien regardé cette vidéo, souvent je manque des détails à première vue, mais là… non rien.
    Ca ne m’evoque rien, c’est juste ridicule car la mise en scene est à des années lumière d’etre réaliste, ou du moins de viser le problème. Une mère BCBG qui claque sa mome mode Mike Tyson, alors que la choupinette révise ses devoirs ? vraiment ? vous avez déjà vécu ça ? et cela vous fait il penser aux familles dans la précarité sociale dans laquelle une telle situation est récurrente ?
    Moi non.
    Anecdote personelle, je n’ai JAMAIS été battu. None,zero,nada. Maintenant adulte je suis poli et civilisé, et je suis à 100% pour le dialogue en toute situation. Est-ce que cela prouve que la fessée n’est pas necéssaire lors de l’enfance ?
    Ah !
    Et là est tout le ridicule, à mon avis, de la chose : ce n’est pas à moi d’en juger et d’en discuter ! La violence je ne sais pas ce que c’est ! Ma conclusion : ce n’est pas aux parents bobos avec des enfants choupis de moraliser là dessus.

    • #35 par jcfrog le mai 1, 2011 - 8:43

      je ne comprends pas bien, est ce que tu veux dire que la baffe est une histoire de milieu social?

      • #36 par cbzr le mai 2, 2011 - 1:15

        Je trouve ça un peu court, mais c’est de ma faute si je n’ai pas plus développé cette idée qui est, qu’on s’entende bien, uniquement une analyse personelle basée sur ce que j’ai vu, des familles que je connais et des camarades que j’ai vu battus, à la sortie de l’école par les parents.
        Je veux bien admettre qu’il existe la baffe dans tous les milieux sociaux, mais je pense que la baffe gratuite comme montrée dans ce clip existe majoritairement dans les familles en précarité sociale,oui. Et par précarité sociale j’entends famille dans le besoin, et famille avec parents psychologiquement fragiles.
        Ou alors on ne parle pas de la meme chose, car les commentaires sur ton article, JC tu en conviendras, sont assez orientés sur « la baffe en tant que bon ou mauvais moyen d’éducation ». Or ce n’est absolument pas ce que décrit ce clip.
        Ce clip décrit une mère à la limite d’etre psychopathe, et on nous explique à coup de psychologie de bas étage que c’est la faute de ses propres parents qui etaient aussi des psychopathes etc…
        C’est un problème de parents « dangereux » c’est à dire psychologiquement fragiles (bipolaires, hystériques…) Quel rapport avec le problème de l’éducation des enfants difficiles ? Il n’y en a aucun. On peut en débattre, il n’y a pas de mal à ça seulement ce n’est pas le sujet.
        Pour te répondre plus directement, c’est cette fragilité psychologique qui à mon avis est filtrée par les études et les postes à responsabilité, qui fait que les enfants battus gratuitement sont moins présents dans les familles plus aisées.
        Est-ce un tabou ? C’est pour cela qu’on nous montre cet interieur un peu chic et cette mamie gateau ?

        • #37 par jcfrog le mai 2, 2011 - 1:33

          absolument d’accord sur rien🙂

          je ne pense pas de tout que ce soit une question de niveau d’études. Je pense par exemple que Zemmour a fait plein d’études et torgnole ses mômes puisque pour lui « qu’on le veuille ou non l’éducation comporte une part de dressage ».
          Tout est là, c’est une question de choix philosophique.

          et désolé mais c’est bien une campagne sur « l’éducation de nos enfants sans claques ni fessées », c’est écrit dessus.

          • #38 par ragmaxone le mai 2, 2011 - 3:22

            Je pense que cbzr cherche à souligner le fait qu’il y a deux types de violences: la violence par mque de solution (soit par flemme de chercher mieux, soit par choix, comme Zemmour)
            Dans le premier cas des facteurs peuvent rendre la situation compliquée et pousser certaines personnes à la faute. Là la sensibilisation a son sens, faire comprendre aux gens qu’il y d’autres solutions, mais il ne faut pas non plus dire « t’es une merde », faut aider.
            Dans le second, à une manière de penser… barbare. Là c’est autrement plus compliquer pour arrange les choses, c’est un peu comme de faire comprendre que le racisme c’est mal:-/

          • #39 par cbzr le mai 2, 2011 - 3:24

            On est d’accord, baffe ou aps baffe c’est une question de choix philosophique.
            Et alors d’accord, c’est écrit dessus, et c’est d’autant plus contradictoire !
            En fait, ce qui m’a fait réagir à cet article et continuer de te répondre aujourd’hui, c’est bien ce plantage total de ce clip, que toi tu qualifies de parfait… C’est quand meme du domaine de l’évidence que cette vidéo est ratée parce qu’elle ne vise pas du tout l’éducation des enfants mais juste le comportement de certains parents; la gamine n’est pas punie, elle est baffée sans raison ce qui est tres différent !
            Car pour finir, c’est bien là moins seul point : que je ne comprend pas ton post. Sur un plan personnel je l’ai dis plus haut je suis aussi contre toute violence « éducative ».
            Je suis désolé si on en arrive un peu à un dialogue de sourd sur ce post qui n’est peut etre plus très lu mais je te suis assez souvent maintenant, j’aime bien venir sur ton blog et j’étais un peu choqué que tu fasse ce que moi j’ai perçu comme un amalgame assez grossier.
            Mais hé ! c’est ton blog ! et ce n’est que mon avis ; )

  18. #40 par Thierry le mai 3, 2011 - 9:16

    J’ai été horrifié de lire certains commentaires sur ce blog.

    J’ai l’impression que les gens – de peur d’être eux-mêmes confrontés à leurs sentiments refoulés – minimise et ironise la violence subit par ces petits êtres sans défense et complètement à la merci de l’adulte. En agissant de la sorte et non contents de se réfugier par peur dans l’ignorance, ils contribuent activement à banaliser, voiler, masquer le pire des crimes,et ce faisant le perpétuent.

    Il n’y pas de différence entre claques et fessées car quelque soit le type de violence, les effets sont les mêmes. Les châtiments corporels ( fessées, claques, coup de pieds et j’en passe) ne peuvent avoir pour effet qu’une bonne conduite superficielle basée sur la peur.

    Affirmer qu’à grand renfort de fessées nous éviterons à nos enfants de devenir de gros délinquants une fois adulte, est absurde. Il est absolument impensable qu’un être qui a reçu des adultes dès le départ amour, tendresse, chaleur, respect, sincérité, protection et s’est senti guidé par eux, devienne par la suite un criminel ou un parent qui prônent et appliquent les châtiments corporels à ses enfants.

    La négation des blessures reçues autrefois amène à infliger les mêmes à la génération suivante. Sauf si l’on se décide à accepter de savoir. De savoir la vérité de ce qui s’est passé, de ce qui nous a manqué et qui a fait de notre vie un désert affectif.

    Je suis pour la condamnation de toute forme de violence envers les enfants car c’est un crime contre l’humanité toute entière. Les enfants qu’on maltraite et humilie aujourd’hui, deviendront les adultes toxicomanes,tueurs, violeurs, dictateurs,malades mentaux, pédophiles ou parents maltraitants de demain.

    Pour finir, contrairement aux idées reçues, il ne faut pas habiter les quartiers pauvres pour maltraiter ses enfants.Le cas d’Eric Zemmour le prouve. Le petit bourgeois qui travaille dans le milieu intellectuel et qui affirme que l’éducation des enfants est un dressage.

    Un dressage auquel il est fier d’avoir survécu et qui par conséquent trouve absolument normal d’infliger le même traitement à ses pauvres enfants.Pour lui seul le rapport de force éduque l’homme et le civilise. Comment quelqu’un de civilisé et d’un tant soit peu intelligent, peut-il affirmer une chose pareille devant des millions de téléspectateurs? Il le peut certainement, parce que contrairement à la vidéo plus haut, ses parents eux, ne se sont pas excusés. Préférant épargner ses parents de toute critique et de remise en question, il n’a eu aucun mal à se réfugier derrière cette idéologie qui veut que le mal est inné. Tout ça afin de pouvoir garder son refoulement intact et de continuer sans le moindre sentiment de culpabilité à infliger des tortures à ses pauvres enfants.

    Aucun être humain ne maltraite ses enfants s’il n’a été lui-même maltraité dans son enfance.

    Cordialement

    • #41 par jcfrog le mai 3, 2011 - 9:58

      🙂

    • #42 par ragmaxone le mai 4, 2011 - 5:24

      Faut arrêter de se prendre pour des anges gardiens! Depuis quand se prendre une tape sur les fesses çe amène un « désert affectif »?
      Ok: taper, fort ou pas fort, n’est pas la meilleur solution, ni même une solution « saine ». Discipliner par la peur n’est pas une solution constructive. Mais de là à dire que ceux qui se sont pris des claques ne seront jamais heureux…
      Me suis déjà pris des tapes sur le cul—je parle pas de fessées—et ça m’empêche pas d’aimer mes parents. Par contre c’est très vrai que j’aurais préféré qu’ils trouvent une autre solution.
      Et pour parler pénalisation, le gros troll que tu es—j’adopte le même raisonnement que toi—pense défendre une idée en préconisant d’appliquer ce même traitement aux fauteurs… Y’a comme un malaise là🙂
      Franchement ça fait peur de voir autant d’extremistes, parce que c’est ce genre de point de vue qui fait que la peine de mort n’est pas encore abolie partout dans le monde.
      (maintenant on est plus très loin du point Godwin ;))

      • #43 par jcfrog le mai 4, 2011 - 6:06

        je ne vois aucun extrémisme dans la réponse de Thierry, je n’y vois que clairvoyance🙂
        il ne demande pas qu’on donne la fessée aux fesseurs, juste un petit PV pour changer les mauvaises habitudes, c’est éducatif le portefeuille!

        • #44 par ragmaxone le mai 4, 2011 - 6:43

          je vois l’extrémisme dans le raccourcis: il y a ceux qui battent leurs enfants parce qu’ils ont été battus et que de ce fait ils sont malheureux et ceux qui maîtrisent l’éducation sans violence, qu’elle soit physique ou psychologique.
          y’a plein de monde entre les deux et ce qui me fait peur, c’est que ceux là seront gentiment casés dans la première catégorie. là il y a malaise, car ces personnes là ne veulent pas forcément faire mal à leurs enfant, ils ne pensent pas forcément que la fessée est un rituel de passage…
          pareil pour l’histoire du PV: les riches ont donc le droit de tabasser leurs gosses… moué (mais là c’est un problème totalement différent) pour certaines personnes ça sera LA solution (et encore, c’est pas dit que ça n’aggrave pas la situation) car ils ne pourront jamais comprendre que la « fessée » est une mauvaise mode qui doit être éradiquée, mais pour beaucoup, cela va juste accroître le malaise alors qu’ils auraient juste besoin qu’on les aide à trouver la solution.
          le PV peut se résumer ainsi « c’est pas bien! pan! », comme la fessée.

          soit dit en passant, cette discussion m’a permis de corriger ma conduite: avant je savais que la « claque sur les fesses » c’était pas bien, qu’il fallait éviter, trouver un autre moyen et que de toutes façons à chaque fois ça faisait mal à tout le monde. maintenant je me force à trouver un autre moyen, mais c’est pu*ain de chaud, c’est dur de faire comprendre certaines choses à un mioche🙂

    • #45 par dd-troll le mai 4, 2011 - 9:58

      « Les enfants qu’on maltraite et humilie aujourd’hui, deviendront les adultes toxicomanes,tueurs, violeurs, dictateurs,malades mentaux, pédophiles ou parents maltraitants de demain. »

      Vous faite un raccourci énorme et très dangereux.

      Affirmer comme cela que les enfants maltraités, deviendront des pédophiles ou des violeurs est ridicule et stigmatise les adultes qui ont subi ce genre de traitements.

      Vous transformez la victime en future coupable, des pires crimes en plus…
      Il sera bientôt impossible de révéler à qui que ce soit que l’on a été battu étant enfant sous peine de se faire enlever ses enfants. Vous proposez quoi? Une rééducation forcée des enfants maltraités?

      Et cette vidéo fait la même chose (en plus retenu que vous cependant)…

  19. #46 par Thierry le mai 4, 2011 - 12:03

    Vous faite un raccourci énorme et très dangereux. Affirmer comme cela que les enfants maltraités, deviendront des pédophiles ou des violeurs est ridicule et stigmatise les adultes qui ont subi ce genre de traitements.

    Ce n’est pas un raccourci énorme mais une triste réalité. Peut être trouveriez-vous plus réconfortant que j’affirme que les criminels ont le mal dans les gènes ? Une affirmation pareille vous faciliterait la vie, car elle vous éviterait de chercher à savoir ce qui est bon ou mauvais pour votre enfant. Pour avoir cette démarche de recherche, il faut d’abord le vouloir et également perdre cette peur infantile de remettre en question les méthodes éducatives de nos parents. Pour moi un criminel ce n’est pas qu’un violeur, un pédophile ou un meurtrier mais c’est aussi un adulte qui maltraite son enfant.

    Vous transformez la victime en future coupable, des pires crime en plus

    Tout bourreau a un jour été victime, mais toute victime a le choix de ne pas devenir bourreau. La victime ne deviendra pas coupable si elle décide à l’âge adulte, de lever le refoulement et de sortir de cet aveuglement qui la pousse – je le répète – à commettre les pires crimes qui existent. Le plus grave d’entre eux, étant celui de déverser la haine accumulée et non vécue de l’enfance sur un être innocent qui ne demande qu’à être aimé et respecté. On en fait un bouc émissaire

    Il sera bientôt impossible de révéler à qui que ce soit que l’on a été battu étant enfant sous peine de se faire enlever ses enfants. Vous proposez quoi? Une rééducation forcée des enfants maltraités?

    Il sera bientôt impossible, je l’espère, de frapper un enfant sans que cet acte ne soit pas condamné par la justice. Tant qu’il n’y a pas de loi qui interdit tout type de violence envers les enfants, on continuera à agir de façon irresponsable au nom de l’éducation et on continuera à nourrir la croyance que la fessée n’a aucune conséquence sur l’enfant.

    Ce que je propose à tous les parents ou futurs parents, c’est de s’éduquer eux-mêmes afin de savoir différencier ce qui est bon ou mauvais pour leurs enfants. Lire un ou deux livres d’Alice Miller est selon moi un premier pas vers la libération intérieure, de l’enfant réduit au silence, qui sommeille en nous. (Alice Miller : Ta vie enfin sauvée, Connaissance interdite, Abattre le mur du silence)

    • #47 par ragmaxone le mai 4, 2011 - 12:04

      dialogue de sourd:-/ dommage, y’a beaucoup à dire.

  20. #48 par Thierry le mai 4, 2011 - 3:47

    Moi ce que je trouve dommage, c’est qu’en 2011 nous nous retrouvons à dialoguer sur quelque chose qui devrait être logique pour tous les êtres humains.

    • #49 par dd-troll le mai 4, 2011 - 6:55

      Encore une fois, vous remarquerez que je ne fais pas de critique positive ou négative de la fessée. Je considère juste cette vidéo comme étant très mauvaise et stigmatise les victimes de maltraitance comme étant de futur barbares.

      « Tout bourreau a un jour été victime »
      Faux, de même que toute victime deviendra un jour bourreau.

      « Il sera bientôt impossible, je l’espère, de frapper un enfant sans que cet acte ne soit pas condamné par la justice.  »

      La maltraitance des enfant est déjà condamnée et elle existe toujours. La preuve que légiférer ne sert pas à grand chose.

      « Ce que je propose à tous les parents ou futurs parents, c’est de s’éduquer eux-mêmes … »
      Que les parents s’éduquent eux même, leur faire lire des beaux livres. Mais j’ai l’impression que nous vivons dans deux mondes différents… C’est beau et bien, mais totalement irréaliste.

      Pour toucher tous les parents, il faut des spots de pubs sur TF1 à 13h et 20h. Et ne pas faire un spot dont le message est : « si tu frappes ton enfant, il frappera son enfant. » Ça ne touche que les parents anti-fessée, car un parent qui considère que c’est normal d’éduquer son enfant par la force (à la zemour) trouvera normal que son enfant éduque par la force son propre enfant.

  21. #50 par cohérance1 le août 16, 2012 - 8:19

    pourJCFROQ alors déjà d’une pour commençer votre spot est »CONTRE-EXEMPLE »de la réalité des faits parce-qu’il s’égard complétement du sujet et n’a aucun rapport avec la »FESSEE »(qlqs petite tapes sur le pantalon)alors que la vous nous faite montrer une gamine d’ailleurs concentrer sur ces devoirs se prenant(sans somation)une VIOLANTE et AGRESSIVE CLACQ en pleine figure que l’onts appele cela une gifle,pour en fin de compt un geste qui n’est absolument PAS! une bétise mais un accident par geste de maladresse « ALORS »ne mélanger PAS tous monsieur jcfroq
    parce-qu’en ce cas si vous avez le méme niveau d’intelligence que madame EDWIGE-ANTIER et bien marier vous avec elle vous feriez un trés bon couple vous vous entenderier à merveille vous2!

    • #51 par jcfrog le août 16, 2012 - 8:41

      merci, je suivrai à la lettre ces conseils passionnants🙂

  22. #52 par cohérance1 le août 17, 2012 - 8:01

    pourTILTO à vous seul vous résumer parfaitement bien qu’est-ce qu’une fessée et sachent
    connaissant son utilité et prouvant de son »EFFICACITE-DISSUASIVE »(autrement-dit=si je fait(bétises) ceçi DONC!je risque cela<fessée)!

  23. #53 par cohérance1 le août 17, 2012 - 8:07

    pourJCFROQ ah tien!vous avez réssucité « VOUS »! pardon escuser-moi je vous croyer mort parce que votre dernier com remonte au 04mai2011″AURRAIGE REVEILLER UN VIEU DEMON »?

    • #54 par jcfrog le août 18, 2012 - 8:09

      c’est bien foutu Internet tu sais, y’a ce qu’on appelle des notifications.

  24. #55 par cohérance1 le août 18, 2012 - 10:26

    pourJCFROQ NON! je ne le savais pas(sans-blague!)heureusement que vous étes là pour nous le faire « RAPPELER »qu’est-ce que nous nous pouvont apprendre des choses avec vous aux-moins nous ne mourironts pas idiot avec vous c’est rassurant PRfsr jcfroq!

  25. #56 par Uriel Myéline le août 18, 2012 - 10:59

    xD un bon troll des familles…
    Comment faire revivre un article qui date d’un an…

    Note : Les majuscules ne sont pas indispensable pour se faire entendre🙂
    Note 2 : foutu notifications xD

  26. #57 par cohérance1 le août 19, 2012 - 3:24

    pourJCFROQ vous qui penser etre intelligent que ça,au lieu de faire des spotes »INutile(anti-fessées)remplie d' »INcohérance et bien essayer d’en créer un nouveau spote mais celui-ci »CONTRE »la connerie « ET-LA » vous ferier un « TABAC »!(ce n’est pas un n’ordre mais un conseil)donc NE le prener PAS male!.

  27. #58 par COHERANCE1 le août 22, 2012 - 8:17

    OH! jcfroq réveiller vous, vous étes mort? onts NE vous entend plus , que ce passe t’il?
    aurraige toucher une ame sensible?

  28. #59 par COHERANCE1 le août 25, 2012 - 6:15

    pourUriel.Myéline si je m’est des MAJUSCULE dont vous vous plaigner de leurs apparitions c’est simplement pour voire les écritures les plus important de mon discours(voilà tous sa pour cela)!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :