Nicolas Bedos

Je suis content ce matin.

Petit dej tranquille, quelques minutes devant moi, tiens je vais me faire la semaine mythomane du père Bedos. Enfin non justement, du fils, et il avait son père sur le plateau vendredi soir, ce devait être sympa, mais je me suis endormi avant son arrivée, dure semaine.

Je me lance donc en terre youtubesque et voilà que je tombe par hasard au court de ma quête sur cet interview du bonhomme réalisé par fluctuat.net.

Ca m’a beaucoup plu.

Quand j’ai découvert le Nicolas, je savais vaguement qu’il écrivait pour le théâtre, et ses premières prestations télévisuelles chez FOG m’ont pas mal impressionnées. Même si physiquement on ne peut pas douter de sa lignée, j’ai tout de suite pensé que le petit Nicolas devait bien aimer quand son père invitait Desproges à la maison. Car ce qui m’a frappé c’est la qualité de l’écriture, la puissance des saillies servies par une plume experte, et la volonté farouche de ne pas se laisser enfermer dans un camp, de taper tous azimuts. Très desprogien comme profil. Et pour moi on n’a pas fait mieux que Desproges, pour l’instant. Voilà enfin un gaillard qui relève le défi.

La politique

La télévision

Fils de

And last but not least, pour finir je retrouve donc le difficile exercice de vendredi soir, face à papa dont je reprendrai l’ultime sentence: « bravo ».

Tiens tiens, j’apprends même que son camarade @DavidAbiker a réussi à le trainer au dernier TEDxParis.

, , , ,

  1. #1 par Hara Kiri le mars 27, 2011 - 2:52

    J’aime beaucoup le père, j’adore le fils, manque plus que le saint esprit qui pourrait être Desproges.
    Effectivement, tout à fait d’accord avec toi, on n’a jamais fait aussi bien que Desproges qui est un de mes auteurs préférés. Sa plume était à la fois subtile, acide, ironique, cynique, drôle, clairvoyante…
    J’ai toujours été fan de Desproges et il est vrai que je retrouve certaines qualités d’écriture de Desproges chez nicolas Bedos comme je le disais dans une de mes chroniques :

    http://sepuku.canalblog.com/archives/2011/02/24/20330548.html

    J’espère seulement qu’il continuera le plus longtemps possible.

  2. #2 par Sanji le mars 27, 2011 - 5:39

    Je ne le connais que très peu, et je suis très content d’avoir regardé ça. En particulier la dernière vidéo.
    Il ne me reste plus qu’à trouver un flux RSS de sa chronique.
    Merci Jérôme !😉

  3. #3 par Salvi le mars 28, 2011 - 8:50

    Pour le flux RSS de sa chronique, je me rattrape tous les samedis à cette adresse :
    http://www.youtube.com/user/liptonos

    Le mec met à chaque fois la rubrique en ligne.

  4. #4 par chaba le mars 28, 2011 - 11:01

    Merci à M jcfrog et salvi

  5. #5 par Sophie Brosse le mars 28, 2011 - 11:12

    Je suis d’accord, le « petit » Bedos promet. Je lui souhaite autant de succès que son père, dont il suit la lignée avec dignité.

  6. #6 par Korben le mars 29, 2011 - 11:40

    Je connaissais le père et je découvre le fils… Un régal ! Merci pour le partage.

  7. #7 par Cox le avril 6, 2011 - 10:04

    Je pense que Desproges n’aurait jamais parlé de lui-même comme ça.
    Aprés, oui, il est doué le petit Bedos, c’est sûr. On est loin du compte, quand même.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :