Empire Avenue: non merci

[tweetmeme source=”jcfrog” only_single=false]

Je vais faire un truc que je déteste: dire du mal. En général je préfère ignorer, c’est la politique maison, un self-anti-trolling-system bien rodé.

Mais là je craque, faut bien faire des écarts de temps en temps.

Alors voilà, en ce moment beaucoup de gens se risquent à ouvrir un compte chez Empire Avenue. Un joli titre, une interface bien foutue, et un frémissement dans la websphère: « t’as essayé toi? parait que ça cartonne en ce moment… ».

Comme j’avais entendu prononcé le mot “Bourse”, j’avais boudé, et puis en tant qu’early adopter qui se respecte, je tente, pour savoir quoi dire dans les prochains diners en société.

Mes pires craintes s’avèrent dépassées. On est dans le business de la réputation, l’incarnation de tout ce que je déteste: le concours de quéquettes planétaire. Tout comme dans l’économie réelle, ce système boursicotant te propose de devenir, que tu sois une marque ou un être (à priori) humain, une sorte d’entreprise dont on peut acheter ou vendre des parts sous forme d’actions. Après tu peux acheter de la pub, te faire mousser via les pires réflexes du spamming, c’est bien simple on se croirait revenu dans cette cochonnerie de MySpace où tout le monde vient t’expliquer sur ta page qu’il est le meilleur artiste du monde et que tu dois aller le voir au bar du coin en se contrefoutant totalement de savoir si tu habites sur le même continent.

Ce qui m’exècre en tout premier lieu est le travers premier de la finance d’aujourd’hui : décorréler la valeur réelle de sa « valorisation ». On est aux antipodes du partage de valeur ajouté humaine, le seul objectif est de gonfler les stats. Evidemment tu retrouveras tous les beaux outils analytiques qui nous tuent le rapport à l’essentiel. Une plaie.

Je voyais hier des discussions suite à l’article de Kriisiis sur la “bonne façon” de twitter, avec en corrolaire la sempiternelle question de savoir si le nombre de followers a une importance. En ce qui me concerne oui, cela a une importance, mais ce n’est jamais l’objectif. Sinon on n’est plus dans le web que j’aime.

Pourquoi pas après tout, chacun ses intérêts, mais sans moi.

Je ne suis pas à vendre ROGNTUDJU!🙂

PS: évidemment toute cette saleté qui prétend jouer avec une monnaie virtuelle (“you won’t lose your pants”) n’a qu’un objectif, te faire arriver là:

PPS: merci et pardon à ceux qui ont investi sur moi, ils ont perdu leur « pognon »😉

Edit: la parole est à la défense😉  (à lire de bas en haut pour les non initiés)

  1. #1 par Steph le août 17, 2010 - 4:33

    Merci pour la note, je viens de revendre mes 50 actions JCFROG avec une toute petite plus value🙂

    Sinon oui il y a du bon et du moins bons ds ce jeu, mais il ne faut pas oublier que c’est un jeu…🙂

    • #2 par jcfrog le août 17, 2010 - 4:35

      oui, enfin c’est un peu plus qu’un jeu à mon avis. Et pour la plus-value, oublie pas ma com!🙂

  2. #3 par Dugomo le août 17, 2010 - 5:30

    Tu as au moins la chance d’avoir compris tout le truc. Perso, je me suis inscrit pour voir, et j’ai acheté des actions des copains pour rigoler (des tiennes, oui, entre autres).
    Autrement, je n’ai strictement rien bité à cette usine à gaz, si ce n’est le principe de base, comme tu le dis : un concours de quéquettes.

  3. #4 par vide grenier le août 17, 2010 - 7:16

    c’est juste un jeu basé sur ta personne amuse toi et garde la braguette fermé.

  4. #5 par Manu le août 17, 2010 - 7:33

    Dommage j’avais aussi acheté des actions !!😥
    Nous avions tant d’espoirs dans la JCFROG corporation .

    • #6 par jcfrog le août 18, 2010 - 6:16

      en fait c’est une ruse, je fais ça pour casser le marché. Y’a du délit d’initié dans l’air!😉

  5. #7 par Kriisiis le août 18, 2010 - 8:14

    Hello,

    Tu sais, je suis le PREMIER sur Twitter a dire que le nombre de followers n’a pas d’importance… Le pire c’est que je le répète chaque semaine🙂

    Les gens n’ont pas compris mon article car je pensais que ma situation à ce sujet était connue. En fait, lorsque je parle de quantité de followers dans cet article, c’est simplement « plus d’amis », « plus de consommateurs potentiels pour les entreprises », etc… des personnes engagées, capables de t’apporter quelque chose, pas juste un nombre…🙂

    Merci pour la mention et pour le lien !

    Kriisiis

    • #8 par jcfrog le août 18, 2010 - 8:26

      oui je sais, c’est bien comme ça que je l’avais compris, c’est assez clair dans ton paragraphe d’intro. Je réagissais plus aux réactions😉
      et puis c’est un sujet qui reviens régulièrement

  6. #9 par lryo le août 18, 2010 - 1:35

    Merci pour l’info ! Effectivement comme tu le dis très bien dans ton article, tout le monde en parle et se pose des questions sur l’intérêt de ce site !

    En tout cas j’ai compris l’utilité de ce site …

    lryo

  7. #10 par JF Legat le août 18, 2010 - 8:13

    Zut, moi qui comptait sur toi pour faire augmenter ma valeur tant je croyais que tu allais tout miser sur moi😉

    C’est vrai que c’est bizarre comme concept et je partage ton avis sur le fait que la qualité ne se mesure pas au nombre de followers ou d’actionnaires.
    Je me disais après avoir essayé que ça allait se dégonfler tout seul ce truc. La nouveauté attire et puis après, on ne va pas passer notre temps à surveiller sa côte ou celle des autres.

    Allez, à toute à l’heure sur Twitter pour des discussion de comptoire, somme toute bien plus sympathiques.

    @jflegat

    • #11 par jcfrog le août 18, 2010 - 10:29

      oui, je suis d’accord, j’ai l’impression que c’est un truc bien trop compliqué pour devenir mainstream, pour perdurer dans le quotidien. Enfin j’espère…😉

  8. #12 par zobi8225 le août 19, 2010 - 10:01

    Tu as raison jcfrog, c’est nul ce jeux, je ferme mon compte.

  9. #13 par Discodog@SEOguide.fr le août 19, 2010 - 10:30

    Il y aura toujours de Gugus pour ouvrir leur porte monnaie dès qu’on les flatte on dirait.🙂

  10. #14 par fpbf le août 21, 2010 - 12:50

    Et c’est efficace pour le référencement d’une vague e-réputation, ce trémoussage de bulles de rien ?

  11. #15 par Eleonora le août 25, 2010 - 6:16

    Cela me rappelle l’histoire de la Pyramide..il n’y a que les premiers qui vont être heureux et les derniers malheureux..Et puis, tout ce qui vient de l’étranger, c’est souvent de l’arnaque comme les mails bidons qu’on recoit en nombre pour payer le cercueil de ton oncle qui est mort depuis des lustres. ( enfin s’il est vraiment mort ).

  12. #16 par Mikil Tiki le septembre 11, 2012 - 12:33

    bonjour JCFrog

    j’ai laissé tomber Empire Avenue du jour au lendemain, comme beaucoup de remuevents sur internet c’est vide et répétitif, il y a des jeux comme ça, le pachinko japonais pour se saouler les soirs de grosse fatigue quand rien ne va plus, le tétris…
    un jeu grotesque et finalement triste, aucun intérêt personnel, c’est mieux d’ aller se lécher une crème glacée au soleil et de sourire aux gens qui passent, là tu vois ta popularité en temps réel
    juste il faut assurer les touches et c’ est pas gagné à tous les coups

    Empire Avenue c’est une mignonne caricature de la vie réelle, comme le monopoly ou les échecs

    FaceBook je pensais que c’ était pour se présenter professionnellement et trouver du travail dans ses compétences, une espèce d’agence bourse de travail ouverte, mais non c’est encombré de trucs de gamines qui exposent leur banalité d’ado et de tontons retraités avec petits enfants et chienchiens aaaadoooraaables, et je te like automatiquement

    la boule de neige qui encrasse les réseaux, et voilà 500 000 puis 1 milliard de connectés, invérifiable délire, le soufflé va retomber comme les tamagotches dont plus personne ne va fleurir les cimetières virtuels, ou ça va bloquer quand chacun aura 12 comptes FB, et puis je m’en moque

    ce qui est moche c’est ces trafiquants de chiffres virtuels qui boursicotent avec les économies des autres, font valser les milliards inexistants et te ruinent le travail réel, la bulle explose, et voilà
    « c’ est la crise » bonne explication menteresse facile pour éviter de payer ses dettes, on attrape le petit breton, on le dit le vilain diablotin qui a raté le virage, et on laisse ses copains faire leur bizness comme avant

    ah ? je suis comme la truie chercheuse de truffes, qui doute de l’ intérêt de cette quête inutile si le paysan truffier te laisse pas ta juste part = 100 %

  1. Bon, bah je crois que empire avenue risque de se faire sans moi > https://jeromechoain.wordpress.com/2010/08/17/empire-avenue-non-merci/ | 4h18 sur Twitter

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :