Rappel du 18 juin

Par définition le foot n’a pas d’importance, mais il peut m’arriver de me laisser prendre par une aventure: je mentirais si je disais que je n’ai pas sauté au plafond en 98 et en 2000. Bref, le Titanique a coulé, fin de transmission.

J’en profite aujourd’hui pour plutôt m’attarder sur quelque chose de plus grave: la voracité de nos vedettes en short. Ils ne sont pas les seuls, mais ils sont symboliques de ce qu’on appelle aujourd’hui le bling bling. C’est quelque chose qui me consterne de façon continue. A chaque fois que je vois ces pubs ridicules pour un hamburger, du shampoing ou un rasoir à  10 lames, je me pose toujours les mêmes questions: mais ils n’en auront donc jamais  assez?


Comme je suis un gentil garçon j’essaye toujours de leur trouver des excuses:

– oui mais tu comprends, il a surement eu un passé difficile, il ne sait pas s’arrêter, il est financièrement boulimique conséquemment à un manque dans la petite enfance. Ok, peut être, et alors?

– ça se trouve tout cela c’est pour donner à des œuvres. Quand bien même, je fais malheureusement parti de ces extrémistes qui pensent que la fin ne justifie pas le moyens et qu’en se vendant ainsi, ils font plus de mal à la société en véhiculant des valeurs de soumission au « grand capital ». En ces heures de commémoration gaullienne, je dirai que ce sont  des valeurs désintéressées dont on a besoin pour sortir de ce pétrin global.

– faut comprendre, ils ont une carrière courte, ils doivent préparer leur retraite. Ben voyons! Avec ce qu’ils gagnent en quelques années, on peut vivre toute une vie et aisément, seulement évidemment, il ne faut pas avoir « besoin » de changer de Porsche tous les mois.

Mais surtout, ce qui remonte le plus et qui me sert la gorge, c’est toujours la même question: n’ont-ils donc rien dans le slip? N’ont-ils donc aucune fierté?

Encore pardon pour cette trivialité censée exprimer « ma rage et mon courroux », mais franchement, je ne comprends pas. Tirer la tronche et se la jouer rebelle pour finir par se vendre et faire l’homme giant sandwich, je pourrais le comprendre si seulement ils avaient besoin d’argent, mais justement, les marques font appel à ceux qui en ont déjà, tout cela n’a pas de sens.

J’ai notamment aimé Desproges pour cela, sa maladive obsession de l’intégrité, son refus viscéral de la soumission. Mr Pierre disait dans une interview à propos de ses démissions suite à désaccord, de propositions alléchantes qu’il a refusées car elles exigeaient de lui une compromission: « je n’ai aucun mérite, c’est plus fort que moi, si je m’abaisse à mes propres yeux, je me sens mal, je baise moins bien. » On retrouve ici toute la poésie et la finesse du philosophe, c’est pour moi la base de tout.

Car tout n’est qu’une question de valeurs, de résistance.

, , , ,

  1. #1 par PH le juin 18, 2010 - 9:56

    Ah mais je comprends mieux un truc.

    Ils se compromettent avec des multinationales / agences de pub. Donc comme Desproges, ils se sentent mal, et baisent moins bien.

    Donc… Zahia !

    CQFD !

    Merci jcfrog pour cet éclairage, maintenant tout est clair ! ;o)

    En attendant, j’ai l’impression que ce sont les petits clubs de foot qui ont besoin d’argent pour être dans leur rôle social, éduquer – par le jeu – des enfants qui, eux, se font b****r par FIFA et FFF dont l’existance et le budget ne semble être justifiée que par le besoin de certains ramollis du bulbe d’accéder à petits fours et pinces-fesses mondains !

    Moi je dis, vive la retraite à 40 ans dans le foot, pour les joueurs ET pour les dirigeants qui ne dirigent que leur train de vie !

    Vive le rugby (et je croise les doigts pour qu’il n’aille pas trop vite lui-même vers ces travers !)
    PH

  2. #2 par Susokary le juin 18, 2010 - 10:21

    @Jérôme :
    Je suis assez d’accord sur le fond, même si je l’aurais peut être exprimé sous une autre forme.
    Toujours est-il que j’ai pensé, après avoir lu votre article, que si Desproges était encore de ce monde, on aurait pu leur proposer, à lui et à Anelka, de se réunir sur un plateau de télévision pour participer à un débat sur ce sujet.
    Je ne sais pas s’ils auraient accepté évidemment, mais je ne peux m’empêcher de les imaginer tous les deux, l’un se justifiant assez maladroitement, l’autre s’en moquant assez pertinemment, et le tout nous offrant un spectacle assez croustillant…
    :]

  3. #3 par Un Amour de Serge le juin 18, 2010 - 4:39

    j’avoue que je ne comprends pas non plus
    je me pose de même perpétuellement la même question en entendant les revenus des grands patrons et des grands sportifs … et je ne comprends pas

    mais sans doute est-ce parce que moi, je ne navigue pas dans ces sphères

    et je m’en félicite😉

  4. #4 par PaPhlip le juin 18, 2010 - 6:40

    En ligne avec toi (même si je préfère nettement celle des 22) mais pour être en totale intégrité avec moi-même, j’ai tout simplement éteint la télé avant le match … yes we can !🙂

  5. #5 par clhomme le juin 18, 2010 - 10:31

    Il manquerait plus qu’un adorateur de Quick soulève la Coupe du Monde😉

  6. #6 par doudette le juin 19, 2010 - 4:25

    Je ne suis pas fan de foot mais l’analyse du phénomène sportif est toujours intéressante… et cette analyse-là me semble fort pertinente. Merci.

  7. #7 par GrocAlain le juin 19, 2010 - 5:09

    Comme disait Coluche, autre grand philosophe ! C’est l’esprit d’équipe, toute une équipe, un seul esprit.😉
    56% des Français aiment le foot ; pas moi.

  8. #8 par Jean-Luc le juin 19, 2010 - 5:33

    Camarade Jérôme : le Titanic s’écrit avec un C. Je trouve savoureuse ta coquille du Titanique et te laisse le soin d’imaginer les jeux de mots possibles (à la foot, c’est-à-dire pas très relevés malheureusement).
    Sur le reste, je suis d’accord. C’est le « toujours plus », qui nous hante tous à notre façon. L’influence de la pub ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :