Comprendre le revenu de base

Seul programme politique réaliste à mes yeux, le revenu de base fera bientôt l’objet d’un film dont voici le trailer. Si je ne t’ai pas convaincu la dernière fois, je te supplie à genoux de jeter un oeil nouveau sur cette bande annonce. Oui, à genoux.🙂

Découvert dans un post que je t’invite à lire chez Emmanuel Gadenne et dont je reprends le titre parce que je ne trouve pas mieux.

,

  1. #1 par toufalk le février 9, 2010 - 11:10

    Oh là là, jcfrog, tu va te faire blacklister par hadopi/lpposi !! Soutenir de tels propos… Tu ne vaux pas mieux qu’un dissident chinois !
    La doctrine en France, c’est « Travailler plus pour gagner plus », pas « partir en vacances à l’année au frais du contribuable »…

  2. #2 par laurette le février 9, 2010 - 11:39

    100% pour et toujours aussi idéaliste; ce n’est pas pour rien que je suis ta femme😉

  3. #3 par hotake le février 17, 2010 - 3:38

    avec le RSA on a deja le revenu de blase ! sinon l’idée me plait assez. reste plus qu’a convaincre les politiques, les économistes, les grands patrons, les financiers, les gars de droites, et un ou deux autres, mais ca devrait etre assez facile !!😦

    • #4 par jcfrog le février 17, 2010 - 3:40

      bah, ce sont les même qu’on a convaincu pour les congés payés!😉
      Et non, le RSA n’est pas la même chose

  4. #5 par cahnory le mars 2, 2010 - 7:42

    Deux choses, cela faisait un moment que j’avais compris (je n’ai que 25 ans mais des politiques rouillé ne le comprennent toujours pas (comprendre font comme s’ils étaient plus idios qu’ils ne le sont)) que les augmentations systématique du smic ne servaient à rien tant tout ce qui l’entoure les compensent rapidement. Augmentation à l’effet pervers car si rien n’a changé l’argument « comparez avec le smic d’il y a x ans » devient médiatiquement valide.
    Ensuite (et ça me choque que peu de monde fasse ce constat qui pourtant paraît évident… mais en fait toutes choses là sont évidente et ça en devient lassant, ennervant, déprimant (non il n’y a pas de mention inutile à rayer) il me semble avoir entendu très tôt que le progrès était au service de l’homme… le problème c’est qu’il n’y avait pas de H majuscule à « homme ».
    La logique voudrait que le progrès diminue la charge de travaille (ce qui est le cas) sans que le gain économique de se travaille ne diminue (ce qui est toujours le cas voir même l’inverse) et de maintenir (voir augmenter) le niveau de vie en basculant ce gain de la case salaire à la case « revenu de base » donc sauf que dans les fait ce gain va au propriétaire de la technologie émergeant du progrès.
    Alors ce qui est marrant là dedans c’est déjà que c’est intenable… Imaginons le cas ultime ou le progres a rendu le travaille pour l’homme dispensable, lié au seul plaisir de travailler. On a un propriétaire plein d’argent, de production mais où sont passé les clients, ceux qui bossaient pour consommer ?
    Le problème d’une telle idée est l’égoïsme face à l’argent… oui à l’argent car beaucoup sont ceux qui trouveraient inacceptable que des « fégnants » touche de l’argent sans pour autant bosser… idée drôlement génante quand on sait que par exemple une personne pédophile, a tendance néonazzie et autre pratique que la société condamne gardent malgrais ce qu’ils sont (et c’est tout à fait normal) leurs libertés (d’expression, de circuler…). C’est « marrant » de voir ce qui peu ou non choquer.
    J’écourte ce com mais ça m’aura fait plaisir de tomber sur ce blog, time to work ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :