What about you? Plaidoyer contre l’anonymat

anonymous

Henry Michel vient de mettre à jour sa page « about », et comme d’habitude il est à contre courant: il fait face. Photo, grande qui plus est, + bio claire et détaillée.

Ca m’a plu car je plaide depuis longtemps pour une exposition plus franche des identités sur Internet. Combien de fois on clique sur ce genre de pages et on n’y apprend rien, et personnellement j’adore voir à qui je vais peut-être parler.🙂

Mais cela va plus loin que ça. Je suis aujourd’hui des gens qui m’intéressent, avec qui je discute et avec qui j’ai même parfois établi une sorte de proximité, et dont je ne sais pas à quoi ils ressemblent. C’est pour le moins étrange. Nombreux sont ceux qui ne veulent pas voir leur tronche sur Internet (tiens ça me rappelle ça). Je peux le comprendre, c’est vrai qu’il faut se faire violence au début.

Mais Internet est une place publique, je trouve qu’il est élégant de s’y exprimer à découvert. Surtout pour ceux qui publient, mais aussi pour ceux qui commentent. Le temps de l’anonymous est révolu camarade! Nous ne sommes plus entre geeks potaches, nous sommes global. Je comprends qu’on observe anonymement, je suis moins d’accord qu’on s’exprime planqué.

J’en entends déjà certains brandir la démocratie, la défense des libertés individuelles, tous ces grands mots qu’on sort un peu trop souvent à mon gout pour justifier parfois une timidité, parfois une lâcheté (oui troll, je parle de toi). Je lis à propos de la nethique des projets de charte de bonne conduite allant dans ce sens. Il ne me semble pourtant pas nécessaire de rédiger un document, Internet est un espace de liberté qui n’aime pas les règlements (autres que la loi bien sur😉 ), pour autant il me semble qu’une culture de la responsabilité nait sur le net. Les trolls sont quasiment toujours anonymes, suffit de les sabrer. la technique la plus simple pour préserver la qualité des débats sur le net est selon moi simple: si t’es correct et identifié ok, sinon poubelle.

A cela certains répondent par « censure! ». Oui et alors? J’ai encore lu cette semaine que les blogs et les forums seraient des espaces démocratiques. Et puis quoi encore? Oui Internet est démocratique au sens ou tout le monde peut ouvrir sa gueule et créer un espace d’expression mais pris individuellement, chaque site ainsi ouvert n’est pas démocratique. L’auteur en est responsable et gère le contenu, ce qui passe par une modération, plus ou moins sévère, à chacun de fixer ses limites et d’assumer. Internet est la ville, le site est la maison, et quand on va chez quelqu’un, on n’y va pas pour l’insulter, ou en tout cas, faut pas être surpris après de se faire mettre dehors.

Personnellement je suis très sévère sur la modération et je n’ai jamais eu de problème. En même temps je t’aime et tu m’aimes non?🙂

Je fais aussi un lien avec le débat actuel sur le droit à l’oubli: on y associe parfois la notion d’anonymat qui pour moi est bien différente. Dans l’idéal j’aimerai que tout le monde s’exprime a visage à découvert, mais si l’Internet de demain en était capable, je trouverais tout à fait légitime qu’on puisse effacer toute trace dont on est l’auteur. Ce qui est notablement différent me semble-t-il.

Bref, je résume, je suis comme toujours militant de la transparence et tu m’obligerais en te dévoilant. Internet a envie de te voir dans toute ta splendeur!🙂

Note: Evidemment je parle ici des internautes vivant dans des pays démocratiques.

Note2: about page mise à jour😉

tweet this my friend!

, , ,

  1. #1 par Matthieu/jpsforever le novembre 14, 2009 - 4:33

    Je suis bien d’accord avec toi ! J’aime ton image « Internet est la ville, le site est la maison ». Je n’ai jamais compris quel était l’intérêt de défendre l’anonymat permanent sur Internet. Il est une chose de défendre la liberté, il en est une autre d’encourager l’impunité….

  2. #2 par sarssipius le novembre 14, 2009 - 4:35

    D’accord avec ta pertinente analyse m’sieur grenouille. Sur mon blog il y a mon pseudo que j’utilise depuis belle lurette et que j’ai gardé comme identification vis-à-vis de communautés virtuelles que je fréquentais. Et je m’étais justement posé la question de modifié mon About pour y ajouter mon nom (on y trouve déjà mon prénom). D’autant que ma vie professionnelle antérieure de chercheur est globalement assez publique (parfois sur des sites auxquels je n’avais rien demandé).

    Après, je comprends que certains parmi ceux qui s’expriment sur la toile tiennent à conserver un semblant d’anonymat… Tant qu’ils ont conscience que ce n’est qu’un semblant.

    • #3 par jcfrog le novembre 14, 2009 - 4:38

      oui, et puis on peut très bien vivre identifié par un pseudo, s’il est raccroché à une « vie numérique », il existe. Ce que je trouve embêtant c’est quand on brouille les pistes, ou qu’on en donne aucune.

  3. #4 par harakiri le novembre 14, 2009 - 5:02

    Il ne faut pas confondre anonymat et impunité. Certes, certains et certains profiteront de l’anonymat tout relatif d’internet pour se permettre ce qu’ils ne feraient à visages découverts.
    L’anonymat sur internet a un intérêt principal, pour moi, c’est qu’elle oblige à donner une valeur à la personne en fonction de ce qu’elle dit et non pas en fonction de qui elle est.
    Prenons un exemple : 2 personnes confrontent leurs arguments sur un forum.
    – Monsieur Jean Martin, diplomé d’un simple BEPC, fils d’ouvriers, agent de maintenance.
    – Monsieur Edgard de Castel de machin chose, BAC + 5, fils d’un avocat et d’une ministre, avocat de profession.

    Chacun apporte ses arguments, en connaissant la personnalité et le cursus de chacun, à priori, on accordera plus de valeurs aux dires d’Edgard que de Jean. Alors, que, dans l’anonymat d’un forum actuel, les gens seront obligés de se forger un avis par rapport aux arguments de chacun.

    Personnellement, je prefère qu’on me juge à ce que je dis plutôt qu’à qui je suis (car je suis le fils d’un certain président d’un certain pays français. Non, je déconne, ça va pas non). Mais je peux comprendre les personnes qui font des plaidoyers contre l’anonymat. Moi, ce plaidoyer, je le ferai plutot pour les élections : un vote à visage découvert. On aurait ainsi évité d’avoir Le Pen au 2ème tour des élections de 2002 et peut-être même d’avoir Sarkozy président en ce moment.

    • #5 par jcfrog le novembre 14, 2009 - 5:09

      dire qui on est ne veut pas dire qu’on donne son CV avec.
      Et pour le vote, là pour le coup il me semble essentiel de garantir l’anonymat.

  4. #6 par Foguenne le novembre 14, 2009 - 5:18

    N’ayant jamais réussi à trouvé un pseudo, j’utilise mon nom depuis mes premiers pas sur internet.😀 Je suis donc tout à fait d’accord avec ton billet.

  5. #7 par woodi le novembre 14, 2009 - 5:37

    Promis, je commence à écrire ma page ‘about’ ce week-end !

  6. #9 par harakiri le novembre 14, 2009 - 6:18

    Même sans donner un CV, n’en demeure pas moins que le nom impliquera inconsciemment une certaine subjectivité auprès de certains.
    Si tu es misogyne, tu réagiras pas pareil aux propos de Martine qu’à ceux de Robert. Si tu es rasciste tu ne réagiras pas pareil aux propos de Youssouf qu’à ceux d’Alain. Si tu es snob tu ne réagiras pas pareils aux propos d’Henry Matthieux de la Villardière qu’à ceux de Georges Moulu.
    Maintenant, comme je dis toujours, dans la vie, tu ne peux pas avoir le beirre, l’argent du beurre et le cul de la crémière. Dans tous les cas, y’a des avantages et des inconvénients. Du coup, y’aura toujours des pours et des contres.
    Moi, j’ai pas besoin de connaitre le pédigré de la personne que je viens lire. D’ailleurs je ne viens pas sur ton blog tous les jours pour ton CV mais pour ce que tu écris et surtout ce que tu chantes (bon, d’accord, du coup on voit ta bouille et elle fait parti intégrante de l’intérêt du truc puisque tu as une bouille sympa qui donne le sourire).
    Mais chez bien d’autres, je vais lire sans me soucier de qui est derrière le blog, seuls les propos m’intéressent. Mais il faut aussi dire que je ne suis pas un fan de tous ce qui est Facebook, Twitter et tous ces trucs de réseaux de liens. Du coup, ça influence sûrement nos divergences sur le sujet.

    • #10 par jcfrog le novembre 14, 2009 - 7:39

      Oui mais moi je ne m’intéresse pas trop aux gens misogynes, racistes ou snobs.
      Par contre savoir que je m’adresse à une femme ou à un homme, à un jeune ou à un vieux, je trouve ça intéressant.
      Et merci de trouver que j’ai une bouille sympathique🙂

  7. #11 par paztek le novembre 14, 2009 - 9:16

    Alors il aura fallu le détour d’une interview pour apprendre que ton papa est un ancien Supélec…
    Au fond de moi je le savais.

    Matthieu (promo 2009 ou 2010, ça dépend comment on compte)

  8. #12 par coreight le novembre 16, 2009 - 11:13

    Point de vue très intéressant, bien entendu comme le dit une chanson que tu affectionnes « chacun fait fait fait, ce qu’il lui plait, plait, plait ». A voir au cas par cas selon moi.

    Pour ma part (non pas que cela soit intéressant, mais c’est le 1er exemple qui me viens🙂 ) le web et les nouvelles technologies n’étant pas du tout mon métier mais une passion (dévorante), j’ai volontairement opté pour l’utilisation de pseudo/avatar pour tout ce qui concerne cette passion, afin de séparer clairement mes activités professionnelles liés à ma « véritable » identité, des activités liées à mon loisir favori.
    Ainsi pas de confusion, une recherche sur Google avec mon nom/prénom ne mène pas à tous les commentaires que j’ai pu laisser sur les blogs geek/hightech de la toile.

    Rien à cacher pour autant (j’utilise d’ailleurs mon mail perso dans les formulaires de commentaires), juste une séparation nette des activités, en se créant une identité virtuelle propre.

  9. #13 par Macnan le novembre 16, 2009 - 2:32

    C’est une bonne idée mais qui ne colle pas avec toutes les personnalités, la mienne par exemple^^.

    Je ne sais pas s’il s’agit de timidité / paranoïa / besoin de trancher entre les mondes virtuels et réels mais depuis un peu plus de dix ans que je traine sur internet j’utilise toujours un pseudo. Sauf, comme le dit coreight, lorsqu’il s’agit du travail ou de toute chose plus liée à la réalité (je met toujours mon vrai nom et ma vraie adresse lorsque je commande sur net😉 ).
    J’ai toujours eu un certain complexe (inexpliqué ?) à donner mon vrai nom civil. Pondre un avis en public sous mon vrai nom pour moi ça serait comme de voter à découvert. IRL je fais comme beaucoup attention à ce que je dis et surtout à qui je le dis, et je suis malheureusement très soucieux de l’avis que les gens portent sur moi. Un pseudo sur internet, ça me permet de peut-être de m’assumer un peu plus…

    Par contre ce pseudo ne change pas, et j’entends me donner une crédibilité à travers ce que je dis sous ce nom. De fait, j’assume cette identité comme une identité civile, je ne me retranche pas derrière pour dire n’importe quoi. Je suis Macnan sur la plupart des blogs et forums, JMacnan sur twitter etc… Mais je tiens beaucoup à cette idée du « pseudonyme permanent » et à la « vie numérique » de ce pseudo (la personne derrière ce pseudo a tel caractère, elle est ok avec moi sur tels sujets, elle a tel humour etc etc..).

    Tiens, une idée ! (sisi ! :D) Et pourquoi pas une identité numérique différente de l’identité civile ? Une identité sur le web qui nous colle partout où l’on va (genre la clé USB que tu portes autour du cou et qui te permet de t’identifier en tant que ‘toi’ sur le web) ! Bon techniquement j’imagine mal la mise en place d’un tel système mais je trouve que ça rejoint le concept de ton billet, à la différence près que les neuneus comme moi seront satisfaits de la séparation de leurs identités🙂

    signé : Macnan😉

    • #14 par jcfrog le novembre 16, 2009 - 2:41

      Une identité numérique me va très bien, je n’ai rien contre. C’est un bon début😉

  10. #15 par Sammy le novembre 23, 2009 - 2:24

    Bonjour… Jérôme !

    J’en suis encore à la phase de l’identité numérique, en attendant le jour glorieux où j’écrirai mes bêtise sous mon vrai nom… je pense que ça arrivera fatalement, le jour où un nombre critique de personnes auront fait le rapprochement entre « Sammy » et « Yannick » (hop, ça c’est un indice pour ceux qui suivent)

    Je voulais juste faire une remarque de pure forme, le genre de truc tatillon et sans doute agaçant : un « pladoyer contre », c’est un réquisitoire😉

    • #16 par jcfrog le novembre 23, 2009 - 3:31

      ah oui mais « réquisitoire » je peux pas, trop prétentieux, référence trop chargée d’histoire😉

  1. +anonymous? « JCFrogBlog II

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :