Facebook: et si ce n’était pas si nul que ça

facebook like

J’ai de plus en plus de plaisir à venir sur facebook.

De ce que j’en perçois, il me semble que la grande majorité des boss du web n’aiment pas facebook. Mais c’est aussi un peu de leur faute!🙂

Je trouve que Facebook est devenu bien plus intéressant qu’il ne l’a été, surtout depuis l’apparition des pages. Le problème à mon humble avis vient de ce qu’il est utilisé à l’envers, notamment pour des raisons historiques.

Nombre d' »early-adopters » n’ayant pas été séduits à l’époque par l’outil (et vraiment ça se comprend: impression de réseau futile et compliqué, commercial et saturé d’applis débiles), ils ont pour une majorité d’entre eux « ouvert » leur facebook. Par ouverture j’entends acceptation très large des demandes de connexion. Ils l’utilisent depuis comme une plateforme de diffusion supplémentaire, ce qui a des aspects pénibles pour leurs friends qui eux se servent de leur facebook. J’ai même du masquer certains de mes préférés dans ma timeline, lassé de relire leur innombrables tweets. Ca m’a fendu le coeur🙂

Alors qu’un réseau comme twitter est de type ouvert et s’accommode très bien de l’explosion du nombre de followers, le réseau de publication facebook est voué quant à lui à être fermé puisque la connexion est bilatérale. Avoir des milliers de followers a un sens, avoir des milliers de friends n’en a pas si on se place d’un point de vue vraiment personnel, je ne parle pas pour l’instant de personal branding.

Cette ouverture qui fait grimper le nombre de friends tue selon moi le seul intérêt de ce réseau qui se voudrait justement plutôt intime. Pour ma part j’ai longtemps hésité à ouvrir mon compte suite à l’apparition de demandes de connexion de gens que je ne connais pas. Je suis gêné de refuser parce que c’est très aimable mais je suis content de m’y être tenu. Du coup mon compte facebook me remonte vraiment ce qui m’intéresse: la vie des gens qui ont un moment donné croisé la mienne.

Beaucoup de gens de ma génération se sont fait un compte mais publient très peu. Une naissance, un voyage, seuls les évènements marquant sont publiés, ce qui est très sympa à suivre et permet des contacts ponctuels que je n’aurai jamais eus concernant certains vieux « friends » moins proches que d’autres.

Pour revenir à la notion de personal branding, et donc d’ouverture de sa communication sur sa propre personne, l’arrivée de pages est une bénédiction. Ces pages permettent de segmenter, de créer des sous-sphères.

En ce qui me concerne, grâce à ces pages j’ai pu simplement:
– garder un compte « privé », avec de vrais morceaux d’amis dedans😉
– ouvrir une page Histotweets pour ceux que ça pouvait intéresser
– ouvrir une page JCFrog qui me permet de publier tout ce qui concerne ma facette « chanteur à conneries ». Ce n’est plus un réseau de friends, mais une bulles de fans avec qui on peut communiquer très simplement.

A ce propos je veux rappeler aux détracteurs de ces « liens de fausse amitié » qu’ils se plantent: personne n’est dupe, d’un côté comme de l’autre, dans le contexte 2.0 être fan ne veut pas dire qu’on adore quelqu’un, cela veut juste dire « ça j’aime bien et je suis un peu ce qui ce passe autour de ça ». On est simple dans la vie 2.0, ces liens directs désacralisent, c’est la fin des idoles, et ce n’est pas dommage.

Non, quand je parle d’idole, je ne parle pas de moi😉

Donc en gros, si j’étais assez prétentieux pour donner des conseils sur le how to utiliser son Facebook, je dirais:
– rester aux « vrais » amis sur le compte principal
– créer des pages fans pour vos activités à promouvoir, que ce soit commercial ou non (assoss, marques, productions…)

Et je fais une prière: pour l’amour des hommes et le respect des friends, que nos chers followings adorés déconnectent leur twitter de facebook! Pitié, coupez le cordon!🙂

tweet this my friend!

  1. #1 par woodi le octobre 30, 2009 - 9:18

    C’est tout simplement.. bien résumé.

  2. #3 par Café Froid le octobre 30, 2009 - 11:44

    Enfin quelqu’un de « célèbre » sur le web qui a compris la réelle utilité de
    Facebook, et qu’avec twitter ils sont juste complémentaires.

  3. #4 par Louis le octobre 31, 2009 - 12:03

    @Jcfrog : Non, pour les liens privés, faut aller sur Hellotipi.

    (On est chauvin ou on l’est pas😀 )

  4. #5 par Gui_G le octobre 31, 2009 - 12:13

    Tiens, quelqu’un qui a du bon sens !
    J’ai fait un article d’une quinzaine de pages sur les dangers de Facebook qui est disponible ici
    Alors avant que tu me craches dessus, que tu m’insultes et me traines par les cheveux, voici de quoi il s’agit: seulement de faire de la prévention avec des « règles de sécurité » simples: ne pas avoir des « amis » que l’ont connait pas, faire attention avec les applications étranges…
    Le tout est détaillé dans l’article donc…

  5. #6 par Miss Rainette le novembre 2, 2009 - 9:52

    Il faut que je vienne te lire pour apprendre que je peux créer une page pour mes fans….Heureusement que tu existes !

  6. #8 par Thibs00 le janvier 22, 2010 - 6:38

    « Thumb up »😉

  7. #9 par la vraie Miss R le janvier 26, 2011 - 8:31

    euh usurpation de lien !! , je n’y suis pour rien dans ce commentaire précédemment linké sur mon blog…je ne connais pas ce garçon .
    et sinon,comme toujours, bien résumé🙂

  1. La vie est belle, par Beru » Depuis 1 mois
  2. Buzz, the nothing killer « JCFrogBlog II
  3. Google+, du facebook oui, mais du twitter aussi « JCFrogBlog II

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :