Twitter, ce n’est pas pour tout le monde

rapace twitter

Tiraillé entre la volonté de partager la bonne soupe 2.0 dans laquelle je baigne avec bonheur et l’énervement quotidien d’avis péremptoires lancés sans précaution par ceux qui ont toujours tout compris des trucs qu’ils ne connaissent pas, je continue malgré tout à écouter la voix de l’angelot qui me pousse à prêcher pour la grande Connexion.🙂

« Pfff, twitter, encore un truc d’aliénés qui veulent dire au monde quand ils vont pisser ».
« Pfff, l’iPhone, on foutrait une pomme sur une poubelle tu l’achèterais pour ton salon »
« Pfff, Facebook, c’est une banque d’applis débiles pour teenagers »

Ce qui n’est pas sympa quand tu lâches ça, c’est que tu ne respectes pas celui qui est sensé être ton vrai ami de ce que tu appelles la « vraie vie ». Dire à quelqu’un que ce qui occupe une grande partie de sa vie est une connerie, c’est quand même quelque part le traiter de con.

Ben si.

Dis donc, je serais pas un peu remonté moi?🙂

Bref, concentrons nous sur la vedette du jour, Twitter. Si tu penses de moi que je suis assez bête pour passer autant de temps connecté à une futilité, inutile de perdre ton temps, passe ton chemin camarade 1.0. No offense!😉

Si par contre tu trouves ça bizarre et que tu as l’humilité et la délicatesse de dire que tu ne vois pas l’intérêt, que tu ne comprends pas ce qui mobilise tant de gens passionnants, alors assieds toi camarade, on va causer.

Lâchons le morceau: Twitter c’est pour les curieux. Si tu ne vois pas dans Internet autre chose qu’un terminal pour acheter ton billet de train, si tu ne veux pas faire rentrer Internet dans ta vie, alors profite de ton style de vie et oublie twitter😉

Il n’y a pas jugement de valeur, ce n’est ni bien ni mal, mais c’est un fait: si tu essayes Twitter d’un oeil d’observateur désabusé, tu ne verras rien. Les réseaux sociaux ne donnent rien, ils échangent.

Pour caricaturer, on trouve 2 profils sur Twitter comme partout ailleurs sur le cyberespace: les producteurs et les consommateurs de contenu, et j’ajouterais, peu importe la proportion, d’autant qu’on est toujours un peu des 2, qu’il y a tout un « dégradé de gris » comme dirait l’autre.

Tu peux te « brancher » sur twitter en mode timide et n’être qu’un lecteur. Pour autant tu ne peux pas être totalement passif. Il faut quand même fouiller un peu pour trouver les sources qui t’intéressent, être curieux. Il faut sonder, faire remonter ce qui te contentera. C’est pas du tout cuit-cuit. Ah ah ah!

Donc si tu ouvres un compte twitter sans volonté d’en retirer quelque chose, autant uriner dans une contrebasse. Ce serait comme aller sur la page Google et dire: bon alors? Il se passe rien? Il faut entrer un minimum d’interaction. Il faut avoir envie, chercher.

C’est vrai, ce n’est pas d’un abord évident, il y a un tout petit effort initiatique à faire, rien de bien effrayant, je te jure, mais oui: il faut avoir envie.🙂

Allez, je te laisse et j’espère très vite te pondre LE tutoriel Twitter qui te fera tout comprendre.🙂

Je conclus une fois de plus en citant Confucius:

« Si tu trouves qu’un réseau social est con c’est de ta faute: c’est que tu t’es connecté à des cons! »

Je trouve qu’il y va un peu fort le Confucius, mais sur le fond, je trouve ça bien vu.

  1. #1 par recriweb le juin 24, 2009 - 9:19

    Tu exprimes très bien ce que nous sommes beaucoup à penser. Une petite mise au point remplie de pertinence. Merci !

  2. #3 par hugcha le juin 24, 2009 - 9:40

    merci de m’avoir DONNER le sourire du matin !

  3. #4 par sarssipius le juin 24, 2009 - 9:45

    Ouai mais Dutronc est plus fort que Confucius parce qu’il a dit « Il est twitter Paris s’éveille… »

  4. #5 par unouveaucompte le juin 24, 2009 - 9:46

    D’accord
    Pour échanger faut-il encore avoir du contenu à partager (blagues, vie perso, vie pro, avis, envies, …) sur la durée ?

    Et c’est bien souligné, c’est l’investissement personnel qui permet de donner une mesure aux outils utilisés… (@unouveaucompte)

  5. #6 par GrocAlain le juin 24, 2009 - 9:59

    Bonjour JC. Je te lis régulièrement sans poster (en mode timide donc) et je n’ai pas encore essayé Twitter bien que je ne puisse envisagé une vie sans Internet (j’ai oublié ma vie du début quand il fallait 3 ans pour avoir le téléphone et que la TV était en N&B).
    Mais aujourd’hui pour mes 50 ans, je prends sur moi pour te remercier du ton de ton blog qui me met de bonne humeur (j’adore les vidéos) et j’attends avec impatience ton post qui me mettra sur la voie de Twitter.
    Au fait, n’était-ce pas plutôt Lao-Tseu ?

  6. #7 par clhomme le juin 24, 2009 - 10:00

    Cool : t’as inventé l’iTrash😉

  7. #8 par arf le juin 24, 2009 - 10:13

    oui, twitter pourrait être synonyme de curiositer. si le verbe existait bien sur🙂

  8. #9 par gyom le juin 24, 2009 - 10:15

    Très bonne synthèse de l’usage des réseaux sociaux !

  9. #10 par Soso le juin 24, 2009 - 10:31

    Mais tout à fait ! C’est vrai qu’un réseau social ne donne rien, mais sert à échanger…
    Je pense que ceux qui abandonnent un réseau social ou qui n’en voient pas l’intérêt ce sont ceux qui ne partagent pas (et donc ne reçoivent pas).

  10. #11 par Wreckom le juin 24, 2009 - 10:42

    Tres bien vu, voila une jolie introduction a Twitter et a l’intéret des réseaux sociaux 2.0. Et en plus ca file la banane🙂

  11. #12 par coreight le juin 24, 2009 - 10:54

    Superbe, très bonne introduction pour les non-utilisateurs et bon argumentaire pour les jeunes initiés comme moi qui trouvent ça génial sans être foutu d’expliquer clairement à quoi ça sert😀 (à part quelques formules chocs du genre « la source d’information en temps réel du web »…)

    Et bravo pour l’illustration en passant, très drôle, merci !

  12. #13 par coreight le juin 24, 2009 - 11:04

    Une petite nuance cependant, lorsque tu écris « Dire à quelqu’un que ce qui occupe une grande partie de sa vie est une connerie, c’est quand même quelque part le traiter de con ».
    Je ne crois pas que ce soit Twitter, Facebook, et l’Iphone qui occupent une grande partie de ta vie, mais l’usage que tu en fais. Ce ne sont que des outils !

    Dire que des outils sont des conneries, est-ce alors traiter leur utilisateurs de cons ou s’insulter soi-même en trahissant sa propre ignorance de leur utilité ? (pssst, info top secret : ce sera un des sujets du bac de philo 2010…chut!)

  13. #14 par Chonchon le juin 24, 2009 - 1:04

    J’ai une question pour tous les utilisateurs de facebook et/ou twitter :
    Pour JCFrog et les auteurs des commentaires, pourriez-vous aujourd’hui abandonner ces outils que sont twitter et facebook (et les autres que je ne connais pas) ?

    Disons clairement les choses, j’espère que ces outils resteront uniquement des moyens d’échanges ponctuels qui ne remplaceront pas la vraie vie.

    Le jour où un ami me dira qu’il refuse une invitation, ou prendre le temps de parler (de vivre), pour remplir son compte facebook ou se mettre à jour sur twitter, (Pire stopper une conversation pour en marquer le contenu sur twitter), ça me fera grave mal au cul.

    J’imagine que ce sont ces abus possibles qui horripilent le plus les anti-facebook. En tout cas c’est mon cas, même si je ne suis pas foncièrement anti réseau virtuel, mais je me définirai plus commme un public non concerné.

    Les fans des nouveaux moyens de communication, prenez le temps de communiquer « pour de vrai » !

    • #15 par jcfrog le juin 24, 2009 - 1:10

      je te répondrai bien , mais si je comprends bien il faudra attendre qu’on se connaisse « pour de vrai »😉

      pour moi ca n’existe pas de communiquer « pour de faux »

      Le virtuel n’existe pas!

  14. #16 par lôtre le juin 24, 2009 - 1:20

    Mais non ! twitter c’est nul ! c’est pour les buses et les perruches bleues ( @sarahpalin) !
    Il faut que je twitte ça, Tiens ! le monde doit savoir!…enfin mon cousin et deux trois beaux bots qui me follow sur twitter, hein ? 🙂

  15. #17 par rojamel le juin 24, 2009 - 1:48

     
    Moi, j’attends que FB ou Twt me fasse gagner 15 jours de délai suplémentaire pour mes échéances en ligne avec le Tresor Public

  16. #18 par Caroline le juin 24, 2009 - 2:00

    Je suis vraiment d’accord avec une chose:
    Le virtuel, ça n’existe pas.
    Il existe un danger, celui de se perdre soi-même dans ses contradictions.
    C’est comme un péchou du village qui arrive à la grande ville: il lui faut du temps pour découvrir, et se construire.
    Je ne suis pas encore sur Twitter et je suis active sur Facebook depuis peu, mais ça fait déjà longtemps que l’arpente les rues de la grande ville. Chacun y trouve ce qui lui convient. Et plus encore!
    Découvrir l’autre sur internet ou ailleurs, c’est découvrir l’écho qu’il éveille en nous. Sauf que sur twitter facebook ou autre on a carrément la vision radar tellement on a d’échos!
    Bravo JCFrog pour ton enthousiasme de missionnaire confucéen à prêcher la bonne parole!

  17. #19 par polluxe le juin 24, 2009 - 2:36

    Bon billet. Je suis tentée en fait et j’ose pas.

    • #20 par jcfrog le juin 24, 2009 - 2:38

      ose!🙂
      tu ne risques rien, si t’as envie, il faut essayer. Tu ne liras que ce qui t’intéresse.

  18. #21 par Sabine le juin 24, 2009 - 5:26

    Je ne comprends pas ^^! Apple fait des poubelles ET PERSONNE NE M’A PREVENUE !

  19. #22 par Chonchon le juin 24, 2009 - 5:28

    Bien répondu ! Je suis eu.

    Mais je ne vois décidément pas ce que j’aurai à gagner à m’inscrire sur twitter…. Puisque sur ce blog me sont révélés les buzz et autres news importantes de l’univers informatique !

    Une lecture de temps en temps me suffira. Bon « twitte » à ma place…. et avec modération !!!!

  20. #23 par lôtre le juin 25, 2009 - 7:38

    Je crois que Confucius n’a pas exactement dit la phrase que vous citez il aurait dit:

    “Si tu trouves qu’un âne est con c’est de ta faute: c’est que tu es monté sur un âne! (et non pas comme)“

  21. #24 par Alice le juin 28, 2009 - 11:24

    Merci. La plupart de mes amis venant désormais des blogs et de FB (Twitter reprennant bcp de blogueurs, je m’ennuie dans les anniversaires IRL où je me fais insulter (c’est comme cela que je le ressens) par ceux qui condamnent ma façon d’être hors du monde.

    Je ne me suis jamais sentie autant au cœur du monde.
    Je crois cependant qu’un personne « normale » (ni journaliste, ni star) doit connaître deux ou trois contacts avant de s’inscrire sur twitter: sinon personne ne la suit et c’est vexant, elle décroche. Il faut être au moins trois ou quatre pour commencer.

    • #25 par al.jes le août 30, 2009 - 1:35

      Ben… Pas vraiment… Je suis pas célèbre, pas journaliste… Et pourtant j’ai des followers… Et pas que des gens que j’ai connu IRL… (d’ailleurs c’est les moins actifs, alors si je devais les attendre pour ça…
      Mais ce qu’il y a de mieux, c’est que du coup, on découvre de nouvelles personnes (et on est content quand des personnes « connues » se mettent à nous suivre… C’est la classe, et en plus on discute avec eux comme si c’étaient de vieux copains ^^)

  22. #26 par PaPhlip le juillet 22, 2009 - 6:45

    Et ben je me suis passé de ton blog, de twitter et de facebook pendant 2 mois et ça se passe très bien ! Que cela rassure les hésitants, rien ne vous oblige à être accro …

    Bon c’est pas tout mais j’ai 2 mois à rattraper …😉

    Qu’il est con ce Fucius …

  23. #27 par Fanette le août 30, 2009 - 12:20

    Si je dis que je suis d’accord, en plus avec deux mois de retard, ça fait bisounours ? Tu as raison, le moteur c’est la curiosité, et si on se dope à ça, Twitter devient une drogue… On décroche, mais on raccroche aussi.

    • #28 par jcfrog le août 30, 2009 - 3:13

      d’une il n’est jamais trop tard, et de deux ici on aime tout le monde, les bisounours inclus!😉

  1. De l’utilité de Twitter | La grenouille givrée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :