Je ne le jette pas, je le range

Je parle de mon drapeau.

frenchflagmuseum

Je l’aime ma France, comme j’aime mes aïeux, mais pour moi c’est le passé. Je n’oublie rien, je ne manque pas de respect, je ne demande pas qu’on brule le drapeau, au contraire. J’ai le sens de l’Histoire (oui enfin calmos, je ne me prends pas pour un agrégé non plus), je sais ce que je lui dois, mais je fais parti je crois d’une fraction de l’humanité qui ne s’identifie plus à son patrimoine culturel.

Ce patrimoine est vivant, il me nourrit, il m’a pétri bien sûr, mais il ne me définit pas.

De ce que je perçois des restructurations majeures qui vont se décider (ou s’imposer) pour la planète dans les prochaines années, je pense qu’il n’est pas aberrant de s’affirmer non nationaliste. De toute façon ça a un côté opium du peuple la nation, le vrai pouvoir aujourd’hui se fout des frontières. Et ce n’est pas sans lien avec le bourbier dans lequel on se retrouve aujourd’hui.

Je ne suis pas en train d’exprimer une grande théorie politique, mais simplement ce que moi, mammifère lambda, je ressens profondément, dans l’espoir pourquoi pas de trouver quelque écho dans ce petit village parfois obscurantiste.

Je refuse le groupe s’il n’est pas global. Je suis un humain, un humain picard certes, mais un humain avant tout.🙂

Je n’ai jamais aimé les clans, les traditions. « I’m not a number, I’m a free man! »🙂

Une fois n’est pas coutume, citons Desproges: « Quand on est plus de quatre on est une bande de cons. A fortiori, moins de deux, c’est l’idéal ».

Et pourtant je ne suis pas un solitaire, j’ai horreur d’être seul, mais je n’aime pas que ce qui nous unisse soit autre chose que le simple plaisir de la présence de l’autre.

Ca ne m’empêche pas de me connecter à des groupes d’anciens copains de classe par exemple (j’en ai même créé un pour ma promo sur FB, c’est dire!) mais c’est parce que j’ai envie d’avoir de leurs nouvelles, pas parce qu’on a fait la même école, mais parce que pour la plupart je les aime bien.🙂

Je sais que je ne suis qu’un bobo « connecté », que l’immensité des peuples en est à des urgences bien plus concrètes que mes blablas numériques mondialistes de bourgeois ultra protégé. So what? J’assume. Soyons arrogants et sauvons le monde!🙂

Et le drapeau européen? Ah bah si je le garde celui-là, je le kiffe trop grave! C’est une merveilleuse étape vers le grand drapeau blanc.🙂

,

  1. #1 par PaPhlip le février 11, 2009 - 9:27

    Dans la série « opium du peuple », à mon avis, le lobby du ballon rond ne te laissera pas faire …😉

  2. #2 par Cath le février 12, 2009 - 1:58

    Etre patriote sans sombrer dans le nationalisme, voilà… tout simplement🙂

    Bisous JC

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :